Naturosanté: le portail de la santé au naturel  
Le Portail de la Santé au Naturel
 
Pour recevoir gratuitement les nouvelles de Naturosanté, donnez votre adresse e-mail:   
 
Stages
 
Votre propre annonce de stage?
Cliquez ici
 
Produits
  Un produit naturel Etonnant !
Ultra riche,
Source de Bien Être.




 
  

 Le pollen apicole   Les ferments du pollen frais


Histoire d'une découverte
Comment le pollen congelé à l'état frais peut-il agir sur la santé ?
      Les ferments du pollen frais
     
Physiologie du grain de pollen
     
Les oligo-éléments du pollen
     
Le sélénium
Discussion
 
Comment consommer le pollen congelé à l'état frais et conclusion
Références bibliographiques

Conservation du pollen congelé sous atmosphère contrôlée
 
Il était une fois... la récolte du pollen

En 1952, les professeurs CHAUVIN et LAVIE ont observé in vitro, que le pollen exerçait un "effet antibiotique" à l'encontre de certains germes pathogènes de la flore intestinale de passage humaine (Proteus, Salmonella, E.Coli...).

En 1960, PAIN et MAUGENET ont montré que le pollen stocké dans les ruches subissait une fermentation lactique permettant sa conservation. Les micro-organismes ou ferments qui interviennent dans cette fermentation sont apportés par l'abeille. En effet ces germes prolifèrent dans le tube digestif de 1'abeille et notamment dans son jabot rempli de nectar servant à la confection de pelotes au cours du butinage et constituant la principale source d'ensemencement des pelotes de pollen

Face à ces données bibliographiques, l'axe de recherche et développement relatif à l'étude du pollen frais s'est articulé autour de la présence de ferments lactiques dans le pollen et de son pouvoir anti-bactérien.

Les travaux effectués par Mme LAMINE ont montré la présence d'une flore lactique dans le pollen de l'ordre de quelques millions de germes par gramme. Cette teneur est fortement réduite, voire inexistante dans le pollen préalablement séché.

Les tests, réalisés in vitro, relatifs à l'activité anti-bactérienne du pollen, ont révélé que ce sont les bactéries lactiques présentes à l'état naturel dans ce produit qui sont responsables de cette activité. Par ailleurs ce phénomène s'apparente plus à un effet de barrière qu'à une réelle présence d'antibiotique dans le pollen.

Ainsi le phénomène d'inhibition des germes potentiellement pathogènes n'a pas été observé dans le pollen séché.

En effet comme le montre la figure suivante, si l'on ensemence Proteus vulgaris sur des géloses contenant 5% de pollen séché ou frais, ce germe prolifère dans le premier cas alors qu'il est fortement inhibé dans le second.
 

Comparaison de l'effet d'inhibition sur Protéus vulgaris du pollen sec et du pollen congelé

 

Gélose contenant 5% de pollen sec ensemencé en Protéus Vulgaris.
La prolifération de ce germe pathogène n'est pas gênée par le pollen sec

   

Gélose contenant 5% de pollen congelé à l'état frais, ensemencé avec des Protéus Vulgaris.
Le germe pathogène ne se développe pas. Il est inhibé.


Le pollen frais renferme des ferments lactiques. Certaines bactéries lactiques ont des effets bénéfiques sur la santé. Les recherches sont bien avancées en ce qui concerne leur rôle dans les troubles gastro-intestinaux ou le renforcement du système immunitaire.

A travers le témoignage des consommateurs, il est tout à fait plausible de penser que les bactéries du pollen aient une influence bénéfique sur la microflore intestinale.  De nombreux effets sur régulation du transit intestinal ont été constatés notamment chez des personnes souffrant de constipation chronique et qui n'avaient comme seul remède que la prise de laxatif.

N.B : Les germes qui nous intéressent  ne sont pas présents avec la même concentration tout au long de la saison de récolte du pollen.
le scénario le plus favorable est une miellée douce tout au long de la saison (flore très diversifiée avec une succession de floraisons ininterrompues).
Si les abeilles se servent de miel pour coller leur pollen parce qu'il n'y a pas de nectar, on retrouve très peu de lactoferments dans le pollen récolté dans les trappes.
Il est important de noter que leur concentration est aussi plus élevée dans le nectar qui est autour du nid à couvain.

En plus des germes, le Pollen est extrêmement intéressant par ce qu'il contient et par sa structure même.

Page précédente             Page suivante

  
Rubriques
 

Accueil

Services
-Creéz votre page sur Naturosanté
- Les pages des membres de Naturosanté
- Annuaire des praticiens de médecines alternatives
- Archives lettre d'information
- Annoncer un stage

Boutiques
-Audiocaments en téléchargement
- Naturosanté Boutique

Infos
- Troubles de santé
- Alimentation
- Bien-être - Beauté
- Hygiène
- Psychologie
- Recettes diététiques
- Jardinage biologique
- Livres
- Livres audio
- Disques
- DVD
- Jeux

Chroniques
- Homeophyto.com
- Daniel André
- arc-energie - Michel
  Larroche

- Michele Freud
- Sylvie Mioso
- L'Ayurvda, L'Art d'Etre
D. S. GUINOT

- Lymphoénergie

Evènements
- Stages
- Salons, concerts, conférences, ateliers

Dossiers
Sujets d'actualité

Magazines
Magazines au numro

Echanges
- Coups de gueule
- Témoignages

Recherche:


Catégories
Naturosanté

 
 
 
 

Inscription dans l'annuaire des praticiens de médecines alternatives      Proposer un site

  Annoncer un stage     Annoncer un évènement     Liens     Nous contacter      Notice légale     Qui sommes-nous ?

Boutique bio    Annuaire    Infos    Recettes diététiques    Alimentation biologique    Médecines douces    Dossiers    Chroniques

Copyright © 2000-2022 Naturosanté

Treks dans le désert
Chambres d'hôtes Le Petit Marray

 
https://www.mairie-saintnazaire.fr/refonte/dev/ext/ https://metro-num.com/infolettre/e-mailing3.html https://acadpharm.org/prix/aff_searches.php https://www.acavi.fr/anglais/postuter-offre.php https://www.aeronet-referencement.fr/devis-valids.php https://monsieur-le-chien.fr/blog/cron.php https://www.arbitrage-maritime.org/fr/2_baremess.php https://blog.emarketing.fr/config/ https://www.dakhla-hotel-sahara.com/img/nav.html https://ville-orange.fr/swf/avis/ https://cfa-eve.fr/media/Effectifs.html