Naturosanté: le portail de la santé au naturel  
Le Portail de la Santé au Naturel
 
Pour recevoir gratuitement les nouvelles de Naturosanté, donnez votre adresse e-mail:   
 
Stages
 
Votre propre annonce de stage?
Cliquez ici
 
Produits
  Pack Métaphorique
Cartes OH + livre Les fraises derrière la fenêtre.


Lotus Grand
Parfaitement adapté au corps, votre dos est maintenu droit sans effort.


Votre propre annonce de produit?
Cliquez ici


 
  

Jardinage biologique   Les mauvaises herbes 

Pour la version imprimable, cliquez ici

On devrait parler d'"herbes spontanées des cultures" plutôt que de "mauvaises herbes".

Les aspects négatifs des mauvaises herbes :

  • elles étouffent les semis à croissance lente
  • elles concurrencent les légumes (eau, engrais)
  • elles servent d'abri aux limaces et insectes nuisibles (... mais aussi à leurs ennemis naturels)
  • elles constituent des réservoirs de maladies dans de rares cas (hernie du chou sur les crucifères)

Les aspects positifs des herbes spontanées :

  • couverture et protection du sol contre les précipitations, le vent, le rayonnement solaire
  • production d'humus sur place par la décomposition des feuilles et, surtout, des racines. Les mauvaises herbes remplacent en partie le fumier
  • production de matériaux pour la couverture du sol et le compostage
  • travail du sol : sous-solage réalisé par les espèces à pivot puissant, émiettement par les racines chevelues
  • stations-refuges pour les insectes utiles : lamier, camomille, berce, etc.
  • des mauvaises herbes vigoureuses démontrent la fertilité d'un sol, avantage purement psychologique il est vrai.

Finalement, la présence de mauvaises herbes agresse plus souvent les convictions esthétiques du jardinier ("un jardin doit être propre") qu'elle n'entame la productivité de son jardin. Les mauvaises herbes n'empêchent pas nécessairement la venue de belles récoltes. Pourvu que :

  • les cultures à croissance lente semées en place (mâche, oignons, carotte, betteraves, panais, fenouil) soient semées en sol propre et désherbées par la suite, en particulier sur la ligne, le plus tôt possible après la levée
  • les autres cultures soient sarclées une fois avant qu'elles ne recouvrent le terrain (pomme de terre, cucurbitacées, tomate, haricot, pois, etc.)

Le mois prochain : Moyens de limiter le développement des mauvaises herbes

Bibliographie :

Le Guide du jardinage biologique de Jean Paul Thorez

Cours de jardinage biologique "Vie et Action " par Agrobios

Pour la version imprimable, cliquez ici

  
Rubriques
 

Accueil

Services
-Creéz votre page sur Naturosanté
- Les pages des membres de Naturosanté
- Annuaire des praticiens de médecines alternatives
- Archives lettre d'information
- Annoncer un stage

Boutiques
-Audiocaments en téléchargement
- Naturosanté Boutique

Infos
- Troubles de santé
- Alimentation
- Bien-être - Beauté
- Hygiène
- Psychologie
- Recettes diététiques
- Jardinage biologique
- Livres
- Livres audio
- Disques
- DVD
- Jeux

Chroniques
- Homeophyto.com
- Daniel André
- arc-energie - Michel
  Larroche

- Michele Freud
- Sylvie Mioso
- L'Ayurvda, L'Art d'Etre
D. S. GUINOT

- Lymphoénergie

Evènements
- Stages
- Salons, concerts, conférences, ateliers

Dossiers
Sujets d'actualité

Magazines
Magazines au numéro

Echanges
- Coups de gueule
- Témoignages

Recherche:


Catégories
Naturosanté

 
 
 
 

Inscription dans l'annuaire des praticiens de médecines alternatives      Proposer un site

  Annoncer un stage     Annoncer un évènement     Liens     Nous contacter      Notice légale     Qui sommes-nous ?

Boutique bio    Annuaire    Infos    Recettes diététiques    Alimentation biologique    Médecines douces    Dossiers    Chroniques

Copyright © 2000-2012 Naturosanté