Naturosanté: le portail de la santé au naturel  
Le Portail de la Santé au Naturel
 
Pour recevoir gratuitement les nouvelles de Naturosanté, donnez votre adresse e-mail:   
 
Stages
 
Votre propre annonce de stage?
Cliquez ici
 
Produits
  Pack Métaphorique
Cartes OH + livre Les fraises derrière la fenêtre.


Lotus Grand
Parfaitement adapté au corps, votre dos est maintenu droit sans effort.


Votre propre annonce de produit?
Cliquez ici


 
  

Jardinage biologique   La culture de l'endive 

Pour la version imprimable, cliquez ici

L'endive (Cichorium Intybus L.) fait partie de la famille des Composées.

Faculté germinative : 5 ans. Levée : 7 à 12 jours.

De son vrai nom chicorée-endive, chicorée de Bruxelles ou wirloff. Elle a une grosse racine pivotante et des feuilles vertes peu crénelées : de ce fait elle ressemble  à toutes les chicorées à commencer par la chicorée à café.

L'endive est le produit de la deuxième pousse de la chicorée wirloff.

De culture récente en Europe (100 ans), elle est connue chez nous depuis relativement peu, bien que décrite dans les papyrus et citée par Ovide.

Sol et fumure

Compost mûr et fin comme pour toutes les racines qui ne doivent pas "fourcher", ce qui serait le cas avec du compost grossier ou une terre caillouteuse.

Seules les terres lourdes, profondes, fraîches et pas trop riches en humus peuvent donner de belles racines propres au forçage de l'endive. Les jardins ne sont souvent pas vraiment propices. Il s'agit d'une culture exigeante en travail.

Semis

En place, en ligne, là où la terre n'a pas reçu de fumier, de compost ou d'engrais vert depuis deux ans. Semer plus profond (2 cm) en terre sableuse. Eclaircir à 10-15 cm quand la feuille a trois feuilles. Couvrir, biner, arroser.

Lors des éclaircissages, supprimer les sujets qui ont des feuilles dentelées ou don't les feuilles sont étalées sur le sol : c'est un retour "au sauvage".

Pratiquer plusieurs éclaircissages afin de choisir les racines les mieux développées et les laisser à leur place.

Le couvert installé dès que les plantes occupent le sol et monté selon la croissance, empêchera les arrosages qui sont souvent trop importants.

Si le sol reste frais, il n'y a pas besoin d'arroser ; nous ne cherchons pas la production de feuilles mais de racines.

Forçage en pleine terre

  1. Arracher. Dans le cas d'un arrachage avant les premières gelées, provoquer l'arrêt de la végétation en laissant les plantes faner sur le sol pendant au minimum 10 jours, en protégeant les racines du soleil ou du gel avec les feuilles. Couper les feuilles à 2 cm du collet. Ne pas gratter les racines (enlever la terre avec la main).
  2. "Habiller" les racines : éliminer les plus petites et celles qui sont très fourchues (souvent situées à la base).
  3. Placer les racines l'une à côté de l'autre dans une tranchée profonde d'un fer de bêche.
  4. Combler les vides entre les racines avec de la terre et arroser. Saupoudrer le collet des endives avec du charbon de bois pulvérisé, de la cendre de bois ou du lithothamne. C'est une mesure préventive contre la pourriture.
  5. Recouvrir de 20 cm de terre fine (ne pas arroser).
  6. Recouvrir la terre de couverture avec 10 cm de feuilles sèches ou de paille, puis d'une feuille de plastique quelconque, de planches ou de tôles.

Récolte

Après 60-120 jours selon l'époque et la température.

On peut se contenter de forcer les endives en place, sans les arracher. Il suffit de les recouvrir de 25 cm de terre ou de terreau (en butte ou entre des planches ou des bottes de paille), puis d'une couche de paille ou de feuilles mortes.

Forçage en cave

Utiliser une variété de type "Zoom", pommant sans couverture de terre.

  1. Arracher et habiller les racines comme précédemment. Couper les feuilles à 2 cm du collet
  2. Stocker les racines en silo jusqu'au début du forçage.
  3. Placer une bassine, ou autre récipient étanche d'au moins 20 cm de profondeur, dans un endroit à température douce (10 à 16°C) et y disposer les racines comme en pleine terre, en comblant les vides avec de la terre mêlée de tourbe. Couvrir avec du plastique noir, sauf si l'obscurité est complète.
  4. Veiller à ce que la terre soit toujours humide.

Récolte

Après 30-40 jours (ou davantage si la température est basse).

Variétés

  • Utiliser de préférence des variétés hybrides F1, comme "Zoom F1", "Béa F1", "Carla F1" (rouge).

Production de racines :

  • Semer en mai.. Récolter de début octobre à mi-novembre.

Forçage :

  • Forçage en octobre. Récolte en décembre.
  • Forçage en novembre et décembre. Récolte en février et mars.

 Bibliographie :

Le Guide du jardinage biologique de Jean Paul Thorez

Cours de jardinage biologique "Vie et Action " par Agrobios

Pour la version imprimable, cliquez ici

  
Rubriques
 

Accueil

Services
-Creéz votre page sur Naturosanté
- Les pages des membres de Naturosanté
- Annuaire des praticiens de médecines alternatives
- Archives lettre d'information
- Annoncer un stage

Boutiques
-Audiocaments en téléchargement
- Naturosanté Boutique

Infos
- Troubles de santé
- Alimentation
- Bien-être - Beauté
- Hygiène
- Psychologie
- Recettes diététiques
- Jardinage biologique
- Livres
- Livres audio
- Disques
- DVD
- Jeux

Chroniques
- Homeophyto.com
- Daniel André
- arc-energie - Michel
  Larroche

- Michele Freud
- Sylvie Mioso
- L'Ayurvda, L'Art d'Etre
D. S. GUINOT

- Lymphoénergie

Evènements
- Stages
- Salons, concerts, conférences, ateliers

Dossiers
Sujets d'actualité

Magazines
Magazines au numéro

Echanges
- Coups de gueule
- Témoignages

Recherche:


Catégories
Naturosanté

 
 
 
 

Inscription dans l'annuaire des praticiens de médecines alternatives      Proposer un site

  Annoncer un stage     Annoncer un évènement     Liens     Nous contacter      Notice légale     Qui sommes-nous ?

Boutique bio    Annuaire    Infos    Recettes diététiques    Alimentation biologique    Médecines douces    Dossiers    Chroniques

Copyright © 2000-2012 Naturosanté