Naturosanté: le portail de la santé au naturel  
Le Portail de la Santé au Naturel
 
Pour recevoir gratuitement les nouvelles de Naturosanté, donnez votre adresse e-mail:   
 
Stages
 
Votre propre annonce de stage?
Cliquez ici
 
Produits
  Pack Métaphorique
Cartes OH + livre Les fraises derrière la fenêtre.


Lotus Grand
Parfaitement adapté au corps, votre dos est maintenu droit sans effort.


Votre propre annonce de produit?
Cliquez ici


 
  

Jardinage biologique   L'ortie, plante-engrais 

Pour la version imprimable, cliquez ici

Contrairement aux engrais verts proprement dits, qui sont annuels, la grande ortie est une plante vivace, dont les touffes vivent donc de nombreuses années. Dans le jardin, on lui réservera quelques mètres carrés à l'écart des parcelles cultivées.

L'ortie est très appréciée des jardiniers biologiques du fait de sa teneur élevée en éléments fertilisants, qu'elle sait puiser dans les profondeurs du sol. En fermentant dans l'eau, elle libère de nombreuses substances (azote ammoniacal, fer, hormones végétales, vitamines, etc.) qui font du purin obtenu un stimulant biologique plus encore qu'un véritable engrais.

La grande ortie (Urtica dioica)

Cette "mauvaise herbe" bien connue pousse dans les endroits riches en matière organique (anciennes décharges ou fumières, bords des chemins, terrains vagues, etc.). Elle présente une affinité avec le fer et se localise souvent auprès des vieilles ferrailles.

En dehors de ses utilisations alimentaires (jeunes pousses) et fourragères (à l'état sec), le jardinier apprécie l'ortie car cette plante aurait un effet régulateur sur le fer et l'azote du sol. Elle stimule la croissance des cultures, les protège des maladies et elle favorise la transformation des matières organiques en humus.

Les utilisations des orties au jardin sont multiples :

  • Couverture du sol : à l'aide de plantes entières ou hachées.
  • Fertilisation et protection des plantes contre les maladies : par utilisation directe d'ortie hachée dans le trou de plantation (pomme de terre, tomate : une poignée par plan).
  • Le purin d'ortie : Prendre des orties (tiges et feuilles fraîches jusqu'à la fleur mais non grainées et éventuellement racines).Dans un récipient non métallique, en bois de préférence, mettre 50 à 100 grammes d'ortie pour 10 litres d'eau ; tasser avec une pierre avant de recouvrir avec l'eau (de pluie de préférence).

Attention : Il faut toujours utiliser ce purin rapidement. Il ne se conserve pas et s'altère en vieillissant : d'où préparer juste la quantité nécessaire.

Durée de macération :

  • Traitement insecticide : 2 jours contre les pucerons et les insectes.
  • Traitement insecticide + activation du sol ce qui est le cas le plus fréquent : 4 jours. Une odeur typique de purin apparaît (pour l'atténuer, ajouter des feuilles d'angélique à la macération). On observe aussi, souvent, des larves d'éristales, sortes de gros asticots inoffensifs munis d'un siphon respiratoire, qui jouent un rôle dans l'évolution du purin d'ortie.

    Pulvériser (après filtration et dilution à raison d'un litre de purin pour 10 litres d'eau) sur le sol et les plantes, une fois toutes les deux semaines environ. Ne pas pulvériser sur les plants de tomate, de concombre (uniquement le sol) car l'humidité ainsi créée pourrait favoriser le développement de certaines maladies.

    Après dilution (1 litre de purin pour 10 litres d'eau), arroser au pied des plantes dont il faut activer la pousse des feuilles (y compris les arbres et la arbustes souffreteux). Ne pas arroser au purin d'ortie des plantes portant des fruits destinés à la conservation (potiron, pommier en particulier).

  • Dans le compost : comme activateur pour la formation de l'humus. Quelques brassées par tas.

Bibliographie :

Guide du jardinage biologique de Jean Paul Thorez

Cours de jardinage biologique Vie et Action par Agrobios

Pour la version imprimable, cliquez ici

  
Rubriques
 

Accueil

Services
-Creéz votre page sur Naturosanté
- Les pages des membres de Naturosanté
- Annuaire des praticiens de médecines alternatives
- Archives lettre d'information
- Annoncer un stage

Boutiques
-Audiocaments en téléchargement
- Naturosanté Boutique

Infos
- Troubles de santé
- Alimentation
- Bien-être - Beauté
- Hygiène
- Psychologie
- Recettes diététiques
- Jardinage biologique
- Livres
- Livres audio
- Disques
- DVD
- Jeux

Chroniques
- Homeophyto.com
- Daniel André
- arc-energie - Michel
  Larroche

- Michele Freud
- Sylvie Mioso
- L'Ayurvda, L'Art d'Etre
D. S. GUINOT

- Lymphoénergie

Evènements
- Stages
- Salons, concerts, conférences, ateliers

Dossiers
Sujets d'actualité

Magazines
Magazines au numéro

Echanges
- Coups de gueule
- Témoignages

Recherche:


Catégories
Naturosanté

 
 
 
 

Inscription dans l'annuaire des praticiens de médecines alternatives      Proposer un site

  Annoncer un stage     Annoncer un évènement     Liens     Nous contacter      Notice légale     Qui sommes-nous ?

Boutique bio    Annuaire    Infos    Recettes diététiques    Alimentation biologique    Médecines douces    Dossiers    Chroniques

Copyright © 2000-2012 Naturosanté