Naturosanté: le portail de la santé au naturel  
Le Portail de la Santé au Naturel
 
Pour recevoir gratuitement les nouvelles de Naturosanté, donnez votre adresse e-mail:   
 
Stages
 
Votre propre annonce de stage?
Cliquez ici
 
Produits
  Pack Métaphorique
Cartes OH + livre Les fraises derrière la fenêtre.


Lotus Grand
Parfaitement adapté au corps, votre dos est maintenu droit sans effort.


Votre propre annonce de produit?
Cliquez ici


 
  

Infos   Escherichia Coli (E.Coli) 

Pour la version imprimable, cliquez ici

Définitions et caractéristiques

Colibacille mobile en forme de bâtonnet Gram-. Aérobie facultatif. Il se cultive facilement sur les milieux usuels en biologie.

Très répandu dans la nature (sol et eaux), il peut exister à l'état de saprophyte dans l'intestin.

Sa présence dans l'organisme humain peut être marquée par des infections des voies urinaires, génitales, hépato-biliaires, digestives, etc. On cite également des méningites. Chez certains individus, il peut se révéler mortel. Il est dépisté par l'examen bactériologique des selles et des urines, ainsi qu'au cours d'un dépistage par immunofluorescence.

Contamination par certains aliments

Le E-coli peut se trouver dans certaines eaux de boisson polluées mais également (pour le E-coli O157, particulièrement dangereux) :

  • dans des steaks peu cuits
  • dans le lait de vache
  • dans des hamburgers saignants ou trop peu cuits
  • en définitive, selon le lancet, et principalement, dans la viande saignante, la viande froide et le contact avec des animaux infectés par cette bactérie. Il y a aussi risques de contagion entre individus et lors des contacts avec les animaux.

Traitement conventionnel

  • Antibiotiques actifs sur les germes Gram.
  • Une vaccination est recherchée contre E-coli O157

Soins naturels d'hygiène vitale (esquisse à personnaliser)

  1. Si possible, jeûner totalement pendant 3 jours, avec repos et chaleur. Simplement, boire de l'eau seule ou additionnée de chlorure de magnésium (20 grammes dans la journée) ; s'il y a fièvre, attendre la normalisation de la température + 1 journée avant de passer au point 2.
  2. Réduire l'alimentation aux crudités pendant une semaine ou plus, s'il y a de la fièvre :  légumes verts, carotte, navet, persil. Pas de fruit sauf quelques gouttes de citron. Aucune huile. Se méfier de légumes tels que tomate, épinards, oseille, rhubarbe.
  3. Puis élargir progressivement l'alimentation avec légumes et riz semi-complet ou quinoa, trois fois par jour, en ajoutant à chacun des 3 repas 1/2 oeuf cuit mollet et un peu de sel marin complet ou fleur de sel.

Après 15 jours, demander une nouvelle recherche de E-coli, notamment s'il s'agit du O157.

Extrait de la revue Vie et Action n°245 avec l'accord d'André Passebecq

Pour la version imprimable, cliquez ici

  
Rubriques
 

Accueil

Services
-Creéz votre page sur Naturosanté
- Les pages des membres de Naturosanté
- Annuaire des praticiens de médecines alternatives
- Archives lettre d'information
- Annoncer un stage

Boutiques
-Audiocaments en téléchargement
- Naturosanté Boutique

Infos
- Troubles de santé
- Alimentation
- Bien-être - Beauté
- Hygiène
- Psychologie
- Recettes diététiques
- Jardinage biologique
- Livres
- Livres audio
- Disques
- DVD
- Jeux

Chroniques
- Homeophyto.com
- Daniel André
- arc-energie - Michel
  Larroche

- Michele Freud
- Sylvie Mioso
- L'Ayurvda, L'Art d'Etre
D. S. GUINOT

- Lymphoénergie

Evènements
- Stages
- Salons, concerts, conférences, ateliers

Dossiers
Sujets d'actualité

Magazines
Magazines au numéro

Echanges
- Coups de gueule
- Témoignages

Recherche:


Catégories
Naturosanté

 
 
 
 

Inscription dans l'annuaire des praticiens de médecines alternatives      Proposer un site

  Annoncer un stage     Annoncer un évènement     Liens     Nous contacter      Notice légale     Qui sommes-nous ?

Boutique bio    Annuaire    Infos    Recettes diététiques    Alimentation biologique    Médecines douces    Dossiers    Chroniques

Copyright © 2000-2012 Naturosanté