Naturosanté: le portail de la santé au naturel  
Le Portail de la Santé au Naturel
 
Pour recevoir gratuitement les nouvelles de Naturosanté, donnez votre adresse e-mail:   
 
Stages
 
Votre propre annonce de stage?
Cliquez ici
 
Produits
  Pack Métaphorique
Cartes OH + livre Les fraises derrière la fenêtre.


Lotus Grand
Parfaitement adapté au corps, votre dos est maintenu droit sans effort.


Votre propre annonce de produit?
Cliquez ici


 
  

Infos   Le Panais 

Pour la version imprimable, cliquez ici

Le panais vient du bassin méditerranéen et des régions plus à l'est, jusqu'aux montagnes du Caucase. Il était connu des Grecs et des Romains, mais on ne sait pas quand il a été cultivé et comment il s'est diffusé dans l'Europe de l'Ouest. Dans les textes de l'Antiquité grecque et romaine, le nom latin de pastinaca désignait autant le panais que la carotte, ce qui créa une confusion entre les deux légumes : Athenaeus, un érudit ayant vécu au IIème siècle de notre ère, estimait qu'il s'agissait de la même plante. À la même époque, le médecin et botaniste Galien tentera de corriger la situation en donnant à la carotte le nom de Daucus pastinaca, mais la confusion ne sera complètement dissipée qu'avec Linné (XIXème siècle), qui attribuera au panais un genre botanique propre.

Au Moyen Âge, le panais est considéré comme un aliment de base par le peuple qui en consomme régulièrement. Quant à la classe bourgeoise et à la noblesse, elles l'évitent, comme tous les légumes d'ailleurs, réputés mauvais pour la santé.

Dès leurs premiers voyages, les Européens l'introduiront dans le Nouveau Monde, où il ne sera jamais très populaire même si on le consomme modérément en certains endroits.

En Europe, le panais sera consommé surtout en Angleterre et dans les autres pays du nord-est, les Français le dédaignant. Aujourd'hui, pourtant, il retrouve une certaine popularité chez les amateurs de légumes anciens, de même que dans la population en général, car il est synonyme d'aliment santé

Propriétés

Il contient :

  • de l'eau 80 %
  • des hydrates de carbone 15% don't 11% de fibres
  • des protéines 1.3 %
  • des lipides
  • des vitamines : acide folique. ou vitamine B9, vitamine C, pro-vitamine A, B1, B2, B3, B5, B6, E, K.
  • des minéraux : manganèse, potassium, magnésium, sodium,phosphore, calcium, zinc, fer, cuivre, chrome.
  • des furanocoumarines. Le panais est très riche en furanocoumarines, des molécules qui exercent un certain effet sur la peau. D'une part, elles provoquent l'hypersensibilisation aux rayons du soleil, mais elles possèdent également des propriétés médicinales, reconnues depuis des siècles et récupérées par la pharmacologie moderne dans le traitement de maladies de la peau et de maladies auto-immunes. Aucune étude clinique n'ayant porté sur la consommation normale de panais, on ne sait pas quels effets on peut en retirer sur ce plan.

Le panais était l'un des remèdes indiqué en cas de maux de dents.

Il désintoxique et fortifie l'organisme

Consommation

Le panais n'a pas besoin d'être pelé. la chair du panais noircit au contact de l'air. il faut donc la cuire immédiatement ou la faire tremper dans une eau citronnée. Le panais se prépare comme la carotte, le navet ou le salsifis. Il a une saveur douce et un petit goût de noisette.

La racine de panais peut se consommer fraîchement râpée , en crudité, cuite en purée seule ou avec pomme de terre ou d'autres légumes comme la patate douce, la carotte, l'oignon, la courge, etc. Elle peut aussi être cuite à la vapeur pour accompagner une viande.

Elle trouvera également sa place dans les soupes avec d'autres légumes comme la betterave rouge, l'ail, etc.

Les feuilles de panais peuvent être mélangées à des soupes comme le persil.

Certains naturothérapeutes conseillent l'infusion des fleurs, des feuilles et des tiges de panais pour combattre le manque d'appétit et les insomnies.

 Bibliographie :

Encyclopédie familiale de l'alimentation saine de Virginie Puschmann

www.reseauproteus.net

Pour la version imprimable, cliquez ici

  
Rubriques
 

Accueil

Services
-Creéz votre page sur Naturosanté
- Les pages des membres de Naturosanté
- Annuaire des praticiens de médecines alternatives
- Archives lettre d'information
- Annoncer un stage

Boutiques
-Audiocaments en téléchargement
- Naturosanté Boutique

Infos
- Troubles de santé
- Alimentation
- Bien-être - Beauté
- Hygiène
- Psychologie
- Recettes diététiques
- Jardinage biologique
- Livres
- Livres audio
- Disques
- DVD
- Jeux

Chroniques
- Homeophyto.com
- Daniel André
- arc-energie - Michel
  Larroche

- Michele Freud
- Sylvie Mioso
- L'Ayurvda, L'Art d'Etre
D. S. GUINOT

- Lymphoénergie

Evènements
- Stages
- Salons, concerts, conférences, ateliers

Dossiers
Sujets d'actualité

Magazines
Magazines au numéro

Echanges
- Coups de gueule
- Témoignages

Recherche:


Catégories
Naturosanté

 
 
 
 

Inscription dans l'annuaire des praticiens de médecines alternatives      Proposer un site

  Annoncer un stage     Annoncer un évènement     Liens     Nous contacter      Notice légale     Qui sommes-nous ?

Boutique bio    Annuaire    Infos    Recettes diététiques    Alimentation biologique    Médecines douces    Dossiers    Chroniques

Copyright © 2000-2012 Naturosanté