Naturosanté: le portail de la santé au naturel  
Le Portail de la Santé au Naturel
 
Pour recevoir gratuitement les nouvelles de Naturosanté, donnez votre adresse e-mail:   
 
Stages
 
Votre propre annonce de stage?
Cliquez ici
 
Produits
  Nutri'ô
Minéraux et Oligo-éléments d´origine fossile végétal.


Lotus Grand
Parfaitement adapté au corps, votre dos est maintenu droit sans effort.


Votre propre annonce de produit?
Cliquez ici


 
  

Infos   Maux de gorge 

Pour la version imprimable, cliquez ici

Un moyen simple pour les réduire

Beaucoup d'enfants (mais aussi les adultes) souffrent de "maux de gorge" fréquents ou à répétition. Laryngite, pharyngite, rhino-pharyngite, amygdalite, végétations adénoïdes etc... représentent une véritable terreur non seulement pour de nombreux jeunes, mais encore des artistes et des chanteurs, des enseignants, des vendeurs et tous ceux qui ont à utiliser la voix pour leur métier.

Précisons dès maintenant que les problèmes de gorge et leurs prolongements, comme nous le verrons plus loin, sont même souvent aggravés par les médicaments et intervention censés les "guérir". Les conséquences fâcheuses de ces pratiques s'étendent bien au-delà du territoire d'apparition des premières manifestations.

Pourtant quelques mesures très simples d'hygiène vitale peuvent éloigner le cauchemar et effacer les troubles vocaux, respiratoires, ORL etc., dans la plupart des cas.

Rappelons tout d'abord quelques notions de physiologie élémentaire, et en premier lieu l'inflammation catarrhale.

Le catarrhe

C'est l'inflammation d'une muqueuse avec émission de mucus. Ce processus anormal apparaît et s'étend lorsque certaines conditions sont réunies pour son apparition. Généralement, ce processus catarrhal débute au niveau de l'appareil digestif ; la muqueuse irritée est fragilisée et le catarrhe gagne rapidement.

  • d'une part les intestins, la région anale puis les organes génitaux (surtout chez les femmes) ;
  • d'autre part, après l'extension par l'oesophage, l'inflammation gagne rapidement le pharynx, le larynx, les cordes vocales, dans toute la gorge et l'arrière-gorge, puis la sphère ORL : nez, oreilles, yeux, donnant les affections rhinopharyngées, l'inflammation des cordes vocales, les écoulements nasaux, puis, par les trompes d'eustache, l'oreille moyenne (avec extension possible à l'oreille interne et même aux méninges). Nous avons alors la série des oreillons, des otites, des inflammations oculaires (à cause de l'extension du catarrhe par les canaux lacrymaux).

L'extension du catarrhe se fera rapidement aussi au niveau de l'arbre bronchique, entraînant des bronchites, pneumonies etc. Sans doute l'organisme tentera-il de se défendre, notamment au niveau de tissus lymphoïdes de la gorge et du nez, avec gonflement des amygdales et des végétations adénoïdes.

La toux, l'altération des "cordes vocales" compléteront le tableau dans cette région du corps. L'arrière-gorge (ou cavum), avec la présence de replis muqueux, présente souvent des cryptes (notamment s'il y a eu antérieurement intervention chirurgicale à ce niveau, par exemple pour les amygdales et les végétations). Toute cette zone constitue donc un endroit particulièrement vulnérable, d'autant plus qu'il est le siège de la rétention de particules alimentaires, d'impuretés et de micro-organismes inspirés dans différents milieux, souvent pollués.

La toux

Les réactions de défense se manifestent sous des formes très diverses : le crachement, la toux d'irritation, le rejet de mucus plus ou moins sanguinolent, la sollicitation des tissus lymphoïdes de défense.

Il est évident que le tabac et d'autres substances irritantes jouent un rôles important dans l'évolutin catarrhale.

Le nettoyage de la gorge

En principe, la gorge s'auto-nettoie très activement. Cependant, lorsque les causes deviennent permanentes, avec présence de matières en décomposition, des dégâts peuvent être causés à la muqueuse. Au niveau des cordes vocales, nous aurons des altérations de la voix. Dans tous les cas, se réalisera une élimination de sang et de pus, avec corrosion possible des muqueuses.

Indépendamment des mesures générales d'hygiène alimentaire et respiratoire, un nettoyage purificateur doit intervenir. Mais comment ?

Inhalations

Les inhalations peuvent jouer un rôle utile. Elles sont effectuées à l'aide d'une eau froide ou tiède (jamais chaude), seule ou additionnée d'une substance non caustique : quelques grains de sel marin complet ou de chlorure de magnésium ou un peu d'hydrolat (seul ou en mélange) : lavande, romarin, thym, sarriette, hélichryse italienne, eucalyptus, myrte, pin sylvestre.

Les gargarismes doivent être pratiqués de préférence après chaque repas. Une condition importante : le gargarisme doit être "profond" : laisser l'eau pénétrer le plus loin possible au fond de l'arrière-gorge, à la limite du vomissement, puis elle est rejetée au cours d'une expiration énergique.

Dans les premiers temps, si l'eau ainsi rejetée est analysée, on y trouvera fréquemment du mucus mais aussi des particules alimentaires qui, à l'écrasement dégagent une odeur nauséabonde. Ces particules pouvaient être à l'origine d'inflammations, d'abcès et même d'empoisonnements microbiens aux niveaux digestif et hépatique, avec retentissement sur la qualité de la flore intestinale (un des agents les plus actifs de défense immunitaire). L'empoisonnement chronique à partir de l'arrière-gorge peut aussi être à l'origine d'inflammations cardiaques, articulaires etc. (par exemple, le rhumatisme articulaire aigu, RAA). Des migraines et céphalées peuvent aussi en découler.

Bienfaits du gargarisme profond

Le geste du gargarisme est simple, bref, très peu coûteux. Il n'en reste pas moins très efficace chez de nombreuses personnes.

  • immédiatement : réduction considérable ou suppression de problèmes en apparence bénins mais annonciateurs de pathologies de plus en plus graves ;
  • à terme, cette pratique apporte pour beaucoup une véritable libération de troubles variés. La voix devient claire (sans "graillons") et il est possible de parler et chanter sans fatigue en raison de l'absence d'inflammations catarrhale ;
  • des problèmes respiratoires plus ou moins graves peuvent disparaître rapidement alors que les traitements antérieurs n'avaient pu que les estomper transitoirement ;
  • les douleurs les plus variées et les états de fatigue ou de dépression peuvent ainsi être facilement corrigés spontanément par l'organisme lui-même ;
  • de nombreuses allergies dites alimentaires ou respiratoires disparaissent ;
  • même des troubles nerveux caractérisés peuvent être réglés en quelques semaines ;
  • de nombreuses rhinites et autres problèmes au niveau du nez fondent comme neige au soleil ;
  • certaines otites se réduisent ou disparaissent ;
  • la plupart des inflammations oculaires se règlent aisément ;
  • la perméabilité nasale se récupère, surtout si l'on y ajoute l'utilisation de cornets Inhal-à-Fond, véritable bénédiction pour les éternels enrhumés. Les sinusites cèdent aisément. La croissance de l'enfant et de l'adolescent s'en trouve facilitée, de même que le travail intellectuel, la mémorisation, la créativité. Une meilleure oxygénation générale contribue à améliorer l'état de santé et la résistance physique et cérébrale ;
  • l'ossification et la dentition en bénéficient également.

Si simple !

Une simple mesure d'hygiène générale procure des bienfaits inattendus, de l'enfance aau grand âge. Rares sont les "traitements" aussi simples, aussi peu coûteux mais aussi bienfaisants.

Extrait de la revue "Vie et Action" 232 avec leur accord.

Pour la version imprimable, cliquez ici

  
Rubriques
 

Accueil

Services
-Creéz votre page sur Naturosanté
- Les pages des membres de Naturosanté
- Annuaire des praticiens de médecines alternatives
- Archives lettre d'information
- Annoncer un stage

Boutiques
-Audiocaments en téléchargement
- Naturosanté Boutique

Infos
- Troubles de santé
- Alimentation
- Bien-être - Beauté
- Hygiène
- Psychologie
- Recettes diététiques
- Jardinage biologique
- Livres
- Livres audio
- Disques
- DVD
- Jeux

Chroniques
- Homeophyto.com
- Daniel André
- arc-energie - Michel
  Larroche

- Michele Freud
- Sylvie Mioso
- L'Ayurvda, L'Art d'Etre
D. S. GUINOT

- Lymphoénergie

Evènements
- Stages
- Salons, concerts, conférences, ateliers

Dossiers
Sujets d'actualité

Magazines
Magazines au numéro

Echanges
- Coups de gueule
- Témoignages

Recherche:


Catégories
Naturosanté

 
 
 
 

Inscription dans l'annuaire des praticiens de médecines alternatives      Proposer un site

  Annoncer un stage     Annoncer un évènement     Liens     Nous contacter      Notice légale     Qui sommes-nous ?

Boutique bio    Annuaire    Infos    Recettes diététiques    Alimentation biologique    Médecines douces    Dossiers    Chroniques

Copyright © 2000-2012 Naturosanté