Naturosanté: le portail de la santé au naturel  
Le Portail de la Santé au Naturel
 
Pour recevoir gratuitement les nouvelles de Naturosanté, donnez votre adresse e-mail:   
 
Stages
 
Votre propre annonce de stage?
Cliquez ici
 
Produits
  Pack Métaphorique
Cartes OH + livre Les fraises derrière la fenêtre.


Lotus Grand
Parfaitement adapté au corps, votre dos est maintenu droit sans effort.


Votre propre annonce de produit?
Cliquez ici


 
  

Infos   La prostate (1/2) 

Pour la version imprimable, cliquez ici

Anatomie et physiologie de la prostate

La prostate ne peut pas être étudiée sans qu'il soit également question d'autres organes : la vessie et les sphincters.

La vessie

C'est un organe creux composé de fibres musculaires, tapissé à l'intérieur de muqueuses. Elle contient normalement 75 cl de liquide. Les fibres sont très élastiques et peuvent se distendre légèrement. Une certaine tension conduit au réflexe perçu comme un besoin d'uriner.
Certaines influences peuvent aussi déclencher ce besoin : une inflammation ou encore l'influence du froid qui provoque une rétraction des fibres.
Très élastiques dans le jeune âge, les fibres peuvent perdre progressivement cette aptitude. La miction devient alors plus fréquente.

Les sphincters

Les orifices sont resserrés ou fermés par des muscles circulaires ou semi-circulaires.
Le col de la vessie est pourvu d'un sphincter qui, dans sa position de tension, obstrue le passage de l'urine en provenance de la vessie. Son desserrement, qui permet l'écoulement, est obtenu par la volonté consciente.
Lorsque le sphincter de la vessie perd de son élasticité, la maîtrise des fonctions urinaires peut s'altérer. Des incontinences urinaires peuvent alors apparaître avant ou après la miction.

La prostate

Bien qu'elle soit de petit volume (celui d'une petite châtaigne), la prostate est un organe fondamentale ; sa fonction est très importante. Elle se situe à proximité de l'ouverture de la vessie (chez l'homme). Sur un plan mécanique, elle représente un manchon de soutien pour maintenir le canal de l'urètre, qui est long, dans sa direction et sa courbure.
C'est aussi une glande qui entoure le col de la vessie et la première partie de l'urètre, canal d'évacuation de l'urine et du sperme.
La prostate est musculaire et fibreuse ; ses fibres entourent de petites glandes qui déversent leurs sécrétions dans l'urètre lors de l'éjaculation du liquide séminal provenant des testicules et transportant les spermatozoïdes.
Le rôle de ces sécrétions sera de nourrir les spermatozoïdes au cours de leur déplacement vers l'ovule. Elle le recouvre d'un enduit cireux protecteur à l'égard du milieu acide du vagin de la femme.

Evolution de la prostate

Pesant quelques grammes à la naissance, elle atteint une vingtaine de grammes après la puberté.
A partir de cinquante ans, chez 75% des hommes, la prostate grossit encore. Cette hypertrophie comprime alors plus ou moins le canal de l'urètre, ce qui peut gêner l'expulsion de l'urine et la vidange de la vessie. C'est alors que le besoin d'uriner est plus fréquent et plus pressant. Une vessie peu suffisamment drainée garde des urines croupissantes, et il peut en résulter un hydronéphrose (trouble rénal dû à ce que l'urine bloquée remonte vers les reins qui se dilatent et développent des lésions). Nous trouvons alors de l'urémie, une intoxication organique. Les déchets toxiques passent alors dans le sang.

Facteurs d'aggravation

Les personnes qui retiennent volontairement leur urine, pour des raisons professionnelles ou autres (conducteurs de voitures, de poids lourds, de taxis, pilotes d'avions, etc.) peuvent subir les conséquences de l'habitude de se retenir d'uriner. Les diurétiques et d'autres médicaments peuvent être nocifs pour les reins et la prostate. Le manque d'exercice, la position assise fréquente, la constipation, une alimentation trop riche etc,... peuvent accroître les risques d'hypertrophie prostatique. Dans certains cas l'hypertrophie est en rapport avec des tumeurs bénignes (adénomes) ou malignes (carcinomes).

Soins d'hygiène vitale

Il est évident qu'en hygiène naturelle, les mesures viseront avant tout à maintenir la jeunesse des organes, qui va de pair avec la jeunesse générale de l'individu.

L'utilité de la graine de courge dans les problèmes de la prostate

Il a été montré, au cours d'enquêtes étendues, que la graine de courge contribue au "rajeunissement" de la prostate, grâce notamment aux acides gras insaturés qu'elle contient.
Notamment aux USA, le Dr Cooper de Los Angeles, après avoir traité ses patients, a constaté une diminution du volume de la prostate ainsi que des douleurs dans les jambes, des écoulements involontaires et de la fatigue. A l'inverse, la libido et le flot urinaire ont augmenté.
Encore aux USA, le Dr Benjamin F. Sievem, de Boston, a étudié 200 malades atteints d'hypertrophie prostatique bénigne (adénome). Ses conclusions ont été les suivantes :

  1. 60% des cas étaient causés par une infection accompagnée d'une carence alimentaire
  2. après modification du régime alimentaire, 70 de ces cas ont pu échapper à l'opération. Il convient de préciser que les produits suivants ont  été éliminés : la bière et le poivre de Cayenne. Les alcools autres que la bière ont été réduits, de même que le thé et le café.
    La nourriture a été très riche en légumes, fruits frais, céréales complètes, poisson, volaille ainsi que certains produits laitiers.

Importance du zinc

Le zinc intervient dans de nombreux processus organiques. Or, la prostate est un des plus gros consommateurs de zinc, dans l'organisme humain. Des troubles surviennent lors d'une carence en zinc : perte de poids, réduction de l'appétit, apathie, albugo ou leuconychies (points blancs ou taches blanches sur les ongles). La peau devient rugueuse et écaillée, le goût s'altère, les infections deviennent plus fréquentes. La cicatrisation des plaies est moins active. Les convalescences sont plus longues.

Ennemis du zinc

L'alcool, la pilule anticonceptionnelle, l'excès de dépenses sportives, l'excès de consommation de calcium peuvent occasionner des carences en zinc. L'excès du cuivre peut conduire à une élimination du zinc. En revanche, les alliés du zinc sont la vitamine A, le calcium et le phosphore.
Méfions-nous de certains ennemis du zinc, notamment parmi les médicaments : indépendamment de l'acide phytique, la thyroxine, les sulfite de soude, l'acide salicylique, la tétracycline, l'auréomucine, la terramycine, les corticoïdes et autres composés de la cortisone, etc...
Les sources naturelles de zinc sont les huîtres, le son du blé, les lentilles, le pain complet, certaines viandes, le chou, les amandes, etc... Une source particulièrement précieuse est la graine de courge (melon, citrouille, potiron).
Dans l'antiquité, elle avait la réputation d'intervenir utilement dans les douleurs et les inflammations urinaires, dans les mictions difficiles, dans les affections rénales et les oedèmes.
Les acides gras insaturés, favorables à la prostate constituent une excellente source de lécithine  (nécessaire à la fabrication des hormones sexuelles), des vitamines A et B ainsi que d'oligo-éléments comme le phosphore.

Et le chlorure de magnésium ?

Dans l'ouvrage "Maladies des reins, vessie, prostate" par André Passebecq, une mention particulière est accordée au chlorure de magnésium qui, selon des travaux américains, se révèle très utile dans les troubles prostatiques. Selon les travaux du Pr Lautié, confirmant ceux du Pr Delbet, le chlorure de magnésium pourrait être donné au long cours à raison de 1 à 3 g par jour chez l'adulte, 1 à 2 g chez l'adolescent et 1/2 g chez l'enfant à partir de 4 à 5 ans. Il est à prendre de préférence le matin avec de l'eau additionnée d'un jus de fruit frais (citron, raisin...).

Suite de l'article

Pour la version imprimable, cliquez ici

  
Rubriques
 

Accueil

Services
-Creéz votre page sur Naturosanté
- Les pages des membres de Naturosanté
- Annuaire des praticiens de médecines alternatives
- Archives lettre d'information
- Annoncer un stage

Boutiques
-Audiocaments en téléchargement
- Naturosanté Boutique

Infos
- Troubles de santé
- Alimentation
- Bien-être - Beauté
- Hygiène
- Psychologie
- Recettes diététiques
- Jardinage biologique
- Livres
- Livres audio
- Disques
- DVD
- Jeux

Chroniques
- Homeophyto.com
- Daniel André
- arc-energie - Michel
  Larroche

- Michele Freud
- Sylvie Mioso
- L'Ayurvda, L'Art d'Etre
D. S. GUINOT

- Lymphoénergie

Evènements
- Stages
- Salons, concerts, conférences, ateliers

Dossiers
Sujets d'actualité

Magazines
Magazines au numéro

Echanges
- Coups de gueule
- Témoignages

Recherche:


Catégories
Naturosanté

 
 
 
 

Inscription dans l'annuaire des praticiens de médecines alternatives      Proposer un site

  Annoncer un stage     Annoncer un évènement     Liens     Nous contacter      Notice légale     Qui sommes-nous ?

Boutique bio    Annuaire    Infos    Recettes diététiques    Alimentation biologique    Médecines douces    Dossiers    Chroniques

Copyright © 2000-2012 Naturosanté