Naturosanté: le portail de la santé au naturel  
Le Portail de la Santé au Naturel
 
Pour recevoir gratuitement les nouvelles de Naturosanté, donnez votre adresse e-mail:   
 
Stages
 
Votre propre annonce de stage?
Cliquez ici
 
Produits
  Nutri'ô
Minéraux et Oligo-éléments d´origine fossile végétal.


Lotus Grand
Parfaitement adapté au corps, votre dos est maintenu droit sans effort.


Votre propre annonce de produit?
Cliquez ici


 
  

Infos   Eviter les combinaisons alimentaires malheureuses 

Pour la version imprimable, cliquez ici


Les protéines
(viandes, œufs, fromages, légumineuses etc...): il est préférable de n'en consommer qu'une ou deux différentes à chaque repas. Par exemple, la truite aux amandes n'est à consommer que très rarement, sinon votre foie aura du mal à le supporter longtemps.

Les protéines se combinent parfaitement aux glucides (farineux). Il faut les manger au même repas, la digestion sera plus lente mais bien meilleure.
Limiter les graisses avec les protéines.
Eviter les protéines avec du sucre à cause des ballonnements que cela occasionne.
Viande, poissons et crustacés se combinent mal avec les fruits sauf un peu de citron.

Les farineux: ils doivent se manger avec des protéines car si vous les séparez vous aurez tendance à long terme à devenir boulimique, carencé, sectaire et dévitalisé.
Eviter le mélange farineux (sucre lent) - sucre rapides (sucre). Ils peuvent donner des fermentations. Exemple: la tartine avec de la confiture ou du miel..

Ne pas combiner glucide et fruit ou légume acide: c'est une des plus mauvaises combinaisons alimentaires.
Les fruits se mangent seuls entre eux, avec des produits laitiers, des fruits oléagineux ou des graines germées. Par exemple, la tarte aux pommes est à manger de temps en temps seulement.
La banane qui est à la fois un fruit et un farineux ne se combine ni avec les fruits ni avec les farineux. Elle se mange seule, avec des produits laitiers ou des graines germées.
Le melon et la pastèque se digèrent très bien à condition de les manger seuls car ils passent directement dans les intestins. Mais il faut bien les mâcher. Accompagnés, ils produisent des fermentations gastro-intestinales.
 

ATTENTION:

  • Les pommes de terre se cuisent entières , en robe des champs, à la vapeur ou dans très peu d'eau et doivent être consommées immédiatement
  • Ne jamais faire réchauffer les pommes de terre, les carottes et les artichauts. Ils doivent être consommés le jour même sinon ils deviennent très indigestes.
  • Se méfier des purées, des semoules ou des produits farineux incorporés aux potages car ils sont insuffisamment mâchés et insalivés ce qui rend la digestion plus difficile.
  • Eviter les charcuteries.
  • Le sucre  qui se trouvent dans les fruits est directement assimilable. Supprimer le sucre blanc, préférer le sucre complet.

Pour la version imprimable, cliquez ici

  
Rubriques
 

Accueil

Services
-Creéz votre page sur Naturosanté
- Les pages des membres de Naturosanté
- Annuaire des praticiens de médecines alternatives
- Archives lettre d'information
- Annoncer un stage

Boutiques
-Audiocaments en téléchargement
- Naturosanté Boutique

Infos
- Troubles de santé
- Alimentation
- Bien-être - Beauté
- Hygiène
- Psychologie
- Recettes diététiques
- Jardinage biologique
- Livres
- Livres audio
- Disques
- DVD
- Jeux

Chroniques
- Homeophyto.com
- Daniel André
- arc-energie - Michel
  Larroche

- Michele Freud
- Sylvie Mioso
- L'Ayurvda, L'Art d'Etre
D. S. GUINOT

- Lymphoénergie

Evènements
- Stages
- Salons, concerts, conférences, ateliers

Dossiers
Sujets d'actualité

Magazines
Magazines au numéro

Echanges
- Coups de gueule
- Témoignages

Recherche:


Catégories
Naturosanté

 
 
 
 

Inscription dans l'annuaire des praticiens de médecines alternatives      Proposer un site

  Annoncer un stage     Annoncer un évènement     Liens     Nous contacter      Notice légale     Qui sommes-nous ?

Boutique bio    Annuaire    Infos    Recettes diététiques    Alimentation biologique    Médecines douces    Dossiers    Chroniques

Copyright © 2000-2012 Naturosanté