Naturosanté: le portail de la santé au naturel  
Le Portail de la Santé au Naturel
 
Pour recevoir gratuitement les nouvelles de Naturosanté, donnez votre adresse e-mail:   
 
Produits
  Huile de son de riz Liporyz
Action jeunesse, contrôle du sucre, cholestérol sanguin, muscles, minceur....


Votre propre annonce de produit?
Cliquez ici


 
  

   Chroniques  La chronique de Daniel André

Les Plantes de l'amour

Début de l'article

Mode de vie et mode de mort sexuels

Les ennemis du sexe :

  • Le tabac : ennemi des artères. Tout ce qui abîme le système circulatoire tue le sexe. Sa fumée est riche en cadmium, qui – entre autres, antidote le zinc, l'oligo-élément du sexe. L'alcool en excès fait également fuir le zinc des réserves organiques et s'oppose à l'action de la testostérone.
  • Amidons et hydrocarbones empâtent le sang. Sang pur =Pur sang !
    La baguette ou la quequette, il faut choisir !
  • Excès de poids. (« Obèse, mal baise » dit-on, par chez nous !)
    Éliminer les produits blancs et creux. Le pain blanc encrasse le sang, rend apathique et flatulent. Une nourriture à base de nouilles, de charcuterie, de viandes grasses, le tout arrosé de bière, de café et d'alcool est un bon moyen d'en finir avec la vie sexuelle.
    Autrefois, on calmait l'ardeur des chevaux avec du café !
  • Hypertension : « On ne peut être hypertendu et avoir le sexe tendu ». (Dit-on, par chez nous).
  • Les trucs bidon de la supplémentation sexuelle.
    La corne de cerf ou de rhinocéros, si convoitée par d'aucuns, est sans doute recherchée pour sa richesse supposée en zinc. C'est là une hérésie fort stupide et cruelle. Le zinc se trouve dans les huîtres, dans l'huile de graines de courges, le jaune d'œuf, les graines de tournesol, et le le germe de blé.
    Le « Ginseng » possède des propriétés stimulantes à condition d'être de qualité et utilisé sur un long cours. La « Damiana » est surtout utile aux femmes, légèrement aphrodisiaque, sans plus. Le « MuiraPuama » ne fait pas de miracles. Le « Schisandra » est un tonique, éventuellement sexostimulant par rebondissement. Le « Yohimbehe » exerce une action vasodilatatrice sur l'artère sexuelle et agit en cas de mauvaise irrigation des corps caverneux. Mais il n'éveille pas le désir. Il perturbe la tension artérielle. Les injections de prostaglandines E1 dans la verge sont efficaces, même en cas d'étiologie psychologique, à environ 90% selon les rapports, mais il s'agit là d'une thérapeutique pharmacologique, tout comme le viagra. Les prostaglandines auraient cependant moins d'effets secondaires que ce dernier. D'une manière générale, se montrer circonspect à l'égard de tout produit décrit comme extraordinaire et merveilleux. Si un tel produit existait, son propriétaire serait milliardaire sans avoir à faire de publicité !


Les aliments du sexe (devenir cordon rose)

Informations en vrac :

Les abats ne font pas forcément les bons ébats. Ils sont imprégnés d'hormones certes, mais celles-ci sont éliminées par la digestion. En revanche, les produits délétères avec lesquels on a nourri ou soigné les animaux ne sont pas, quant à eux, éliminés par le système digestif.
Certains condiments contiennent des substances qui exercent une action sur la microcirculation sanguine (gonflement de la verge) comme le gingembre, le poivron et le piment. Ce dernier est un vasodilatateur et stimulant nerveux grâce à ses capscaïnes. Les épices et aromates sont considérés comme des aphrodisiaques indirects depuis la nuit des temps Citons le basilic, la cannelle, la cardamome, la coriandre, le cumin, la noix de muscade, (qui retarde l'éjaculation), le romarin, le safran (contenant des phytohormones et des alcaloïdes comme la safranine), la sauge et la sarriette (appelée " herbe aux satyres "). La graine de fenugrec possède un précurseur de la synthèse d'hormones sexuelles. Le céleri est une plante contient de l'apigénine qui présente des propriétés favorables sur la spermatogenèse et des effets vasodilatateurs démontrés dans les années 90. Le Rubidium est un oligo-élément doté d'une action sélective tonique sur l'appareil génital masculin et la prostate. On le trouve dans la betterave rouge crue.
Alimentation anti sénescente : Citron, pollen, légumes crus, graines germées, algues, aliments fermentés, choucroute crue, grandes quantités de vitamine C. vitamine E (l'huile de germe de blé accroît la production de sperme et améliore la qualité orgasmique chez l'homme en nourrissant directement l'hypophyse, glande directrice du système hormonal, qui préside à la production des hormones sexuelles. Le miel de romarin et de sarriette accroît cet effet.
La carence en vitamine A entraîne une carence en zinc, l'oligo-élément spécifique du sexe. La vitamine A réelle (et non seulement son précurseur) se trouve dans l'huile de foie de flétan, le jaune d'œuf et dans les huîtres. La théobromine du cacao et du chocolat favorise l'irrigation du pénis, tout comme la yohimbehe. (Produit naturel mais pharmacologique).
Faire des cures de spiruline de deux mois.
User beaucoup de cannelle, coriandre, safran, menthe poivrée, sauge, romarin, clous de girofle, berce, fenugrec, des œufs de poissons (harengs) des racines d'asperges bouillies dans du vin, des plats de Curry, des fruits de mer, du vin d'oignon, des asperges, du raifort, du gingembre cru, sans excès pour éviter les maux d'estomac, des lentilles, des artichauts, des épinards, du safran.
L'avocat, riche en neurotransmetteurs, se fait volontiers l'avocat de Vénus.
Buvez du jus de carottes, voire : des alcoolatures de semences de carottes, en produisant les graines dans votre jardin.
Le miel et le potimarron contiennent contient de l'arginine, acide aminé censément le précurseur d'un puissant neurotransmetteur.
Le soir, faites des infusions de verveine qui contient un alcaloïde, la verbénaline, qui dilate les artères et facilite le gonflement des organes sexuels.
Les plantes (indirectement) aphrodisiaques
Lorsque la libido s'affaiblit suite à une baisse de testostérone, la médecine officielle prescrit généralement des applications locales de testostérone de synthèse. Il s'agit d'un apport exogène d'une substance non naturelle dont les répercussions lointaines ne sont pas forcément souhaitables, notamment au niveau de la prostate.
Il est beaucoup plus naturel d'avoir recours à des plantes qui stimulent la fabrication endogène de testostérone, comme le tribulus terrestris, l'avena sativa (avoine) et l'ortie. Bien entendu, il convient d'abord de déterminer si l'on souffre d'une carence en testostérone. Elle se signale notamment par une baisse notable de l'intérêt sexuel, non pas forcément au sein du foyer, mais vis-à-vis de toute situation sexuelle extérieure.
L'ortie : Une baisse de testostérone peut être due à ce qu'elle se trouve mobilisée à des fins pathogènes ! Selon la théorie médicale, l'élargissement de la prostate est dû à la conversion, au sein de l'organisme, d'une partie de la testostérone en dihydrotestostérone. En clair, il suffirait de stopper cette inversion pernicieuse pour retrouver, à des fins sexuelles, la testostérone autrement occupée à faire le mal !
Tribulus terrestri
Utilisé depuis 400 ans par les Chinois, ce n'est qu'en 1982 que les propriétés de cette plante ont été
mises à l'épreuve par la Chemical Pharmaceutical institute de Sofia, en Bulgarie, qui recherchait un remède pour rehausser le taux de testostérone sans utiliser celle de synthèse. Les fruits et les racines du tribulus contiennent d'importants composants actifs dotés d'un effet stimulant sur le système immunitaire, ainsi que sur le système sexuel et de reproduction, avec en plus, une amélioration de la constitution des muscles, de l'endurance et de la résistance. Le rôle du Tribulus comme tonique du foie est très important, combattant le cholestérol et les graisses qui empêchent une saine fonction du foie. La supplémentation régulière en tribulus terrestris permet d'accroître sa propre production interne de testostérone d'environ 30%.C'est pourquoi les culturistes en consomment beaucoup, la testostérone permettant une bien meilleure transformation des protéines en muscles. Une nette amélioration de la libido féminine est également constatée. Cette élévation naturelle du taux de testostérone est la conséquence d'une plus grande sécrétion de l'hormone dans la glande pituitaire. Chez la femme, un accroissement de la production de testostérone d'origine surrénalienne s'observe également, sans incidence sur les signes extérieurs de la féminité.
L'avoine stimule également la libération de testostérone. On évite d'en donner aux chevaux dans certaines circonstances. L'alcaloïde qui a été isolé, l'avénine, en libérant cette hormone sexuelle, stimule les centres nerveux de la sexualité.
L'acétylcholine
Ainsi que la dopamine sont des neurotransmetteurs essentiels à l'érection. Les aliments riches en phosphore et en choline, comme la lécithine de soja sont donc une bonne source alimentaire à visée sexuelle, d'autant qu'elle débourbe les artères encrassées de cholestérol (avec la pomme et les huiles de qualité).
Les huiles essentielles
Elles sont souvent utilisées, par exemple quelques gouttes de Ylang-ylang au pli du coude ou versées avec le bain moussant du bain. Particulièrement conseillé à la femme.
L'éjaculation précoce (L'orgasme en avance, le sperme pressé).
Très certainement le handicap sexuel le plus répandu ! Il est le résultat d'une hyperesthésie pénienne souvent en rapport avec une certaine frustration érotique, un manque de «rodage » en quelque sorte. Mais le plus souvent, ce trouble par absence de phase « plateau » recouvre un conflit psychologique caché. La sérotonine retarde l'éjaculation précoce. Ce sont d'ailleurs les médicaments qui protègent la sérotonine qui se montrent les plus efficaces contre cette malédiction ! (upstène, Anafranil, par exemple). Il s'agit là d'une médication allopathique qui n'entre pas dans le cadre de notre approche thérapeutique. Toutefois, une alimentation exaltant la sécrétion de celle-ci dans l'organisme sera également d'un certain secours : Muscade, ail, et grand nombre des aliments conseillés dans cet article.

Conclusion

Une sexualité épanouie est une autre résultante de la santé globale de l'individu. La santé est en fait le meilleur aphrodisiaque qui permet à l'amour d'engendrer le désir. Tout mode de vie ou toute action thérapeutique visant à rétablir la santé désentravera l'expression pleine et heureuse de la libido.
L'Amour est certes poésie, chant de l'âme exaltée, état affectif noble qu'il ne faut aucunement réduire, d'une manière purement médicale, à une simple mécanique viscérale ! Il n'empêche que lorsque le coeur palpite, que l'âme soupire, lorsque le verbe fiorituré pare l'aimée de toutes les splendeurs, c'est tout un grouillement souterrain de sécrétions complexes, tout un univers de transformations fiévreuses, d'échanges bien prosaïques, bien organiques qui, dans les coulisses de la conscience, travaille avec passion au sein de nos entrailles ! Qu'un seul engrenage de cette mécanique parfois capricieuse soit ébréché, et c'est tout l'Amour, avec sa poésie, ses chants de l'âme exaltée etc. qui se retrouve réduit à d'incertaines pulsions velléitaires et flasques.

© 2001, Daniel ANDRÉ.

  
Rubriques
 

Accueil

Services
-Creéz votre page sur Naturosanté
- Les pages des membres de Naturosanté
- Annuaire des praticiens de médecines alternatives
- Archives lettre d'information
- Annoncer un stage

Boutiques
-Audiocaments en téléchargement
- Naturosanté Boutique

Infos
- Troubles de santé
- Alimentation
- Bien-être - Beauté
- Hygiène
- Psychologie
- Recettes diététiques
- Jardinage biologique
- Livres
- Livres audio
- Disques
- DVD
- Jeux

Chroniques
- Homeophyto.com
- Daniel André
- arc-energie - Michel
  Larroche

- Michele Freud
- Sylvie Mioso
- L'Ayurvda, L'Art d'Etre
D. S. GUINOT

- Lymphoénergie

Evènements
- Stages
- Salons, concerts, conférences, ateliers

Dossiers
Sujets d'actualité

Magazines
Magazines au numro

Echanges
- Coups de gueule
- Témoignages

Recherche:


Catégories
Naturosanté

 
 
 
 

Inscription dans l'annuaire des praticiens de médecines alternatives      Proposer un site

  Annoncer un stage     Annoncer un évènement     Liens     Nous contacter      Notice légale     Qui sommes-nous ?

Boutique bio    Annuaire    Infos    Recettes diététiques    Alimentation biologique    Médecines douces    Dossiers    Chroniques

Copyright © 2000-2017 Naturosanté

Treks dans le désert
Chambres d'hôtes Le Petit Marray

 
http://www.mairie-saintnazaire.fr/refonte/dev/ext/ http://metro-num.com/infolettre/e-mailing3.html http://acadpharm.org/prix/aff_searches.php http://www.acavi.fr/anglais/postuter-offre.php http://www.aeronet-referencement.fr/devis-valids.php http://monsieur-le-chien.fr/blog/cron.php http://www.arbitrage-maritime.org/fr/2_baremess.php http://blog.emarketing.fr/config/ http://www.dakhla-hotel-sahara.com/img/nav.html http://ville-orange.fr/swf/avis/ http://cfa-eve.fr/media/Effectifs.html