Naturosanté: le portail de la santé au naturel  
Le Portail de la Santé au Naturel
 
Pour recevoir gratuitement les nouvelles de Naturosanté, donnez votre adresse e-mail:   
 
Stages
 
Votre propre annonce de stage?
Cliquez ici
 
Produits
  Huile de son de riz Liporyz
Action jeunesse, contrôle du sucre, cholestérol sanguin, muscles, minceur....


Votre propre annonce de produit?
Cliquez ici


 
  

   Chroniques  L'Ayurvéda, L'Art d'Etre - D. S. GUINOT

Les Quatre buts de la Vie selon l’Ayurvéda

L’Ayurvéda nous vient des Rishis, ou Sages de l’Himalaya, il y a plus de 5000 ans avant JC. Cette connaissance (Véda) de La Vie (Ayur) leur fut transmise par méditation, alors qu’ils observèrent toute leur vie durant le vœu de célibat, afin de préserver ce savoir dans leur mémoire.

Ces enseignements furent compilés sous la forme des Védas, qui sont au nombre de quatre :

  • Les Rig Védas ou la Science des Mantras
  • Les Sama Védas ou la Science des Sons
  • Les Yajur Védas ou la Science de l’Action (d’où provient le yoga largement répandu de nos jours)
  • Les Arthava Védas qui ont rajouté des mantras plus spécifiques à la protection de la santé, et d’où provient l’Ayurvéda, dont on dit qu’elle est un Upa-Véda ou Véda secondaire.

Malgré son grand âge, l’Ayurvéda représente toujours pour nous une source abondante et riche de conseils afin d’aborder la vie de façon optimale, en retrouvant ou préservant notre équilibre aussi bien physique que psychologique ou spirituel.

Les Grands sages nous ont transmis ce savoir afin que nous apprenions à préserver notre santé, pour atteindre une longévité maximale.

Mais pourquoi vivre plus vieux et longtemps ?

La sagesse védique nous enseigne qu’il existe quatre buts dans la vie :

  • Le premier se nomme en Sanskrit (langue classique de l’Inde) Kama, ou recherche du plaisir. C’est le but le plus basique étant donné que nous sommes tous, ou presque, à la recherche du bonheur. C’est le but du principe du désir ou du mental émotionnel (Manas en Sanskrit). Le plaisir le plus puissant est le plaisir sexuel.

 

  • Le second est Artha, ou la recherche de richesses extérieures. Nous avons tous besoin d’un minimum d’objets, comme les vêtements, une maison etc., afin de fonctionner au mieux dans la vie. C’est le but extérieur du principe de l’égo (Ahankara).
  • Le troisième but est Dharma, ou la vocation ou carrière. Nous avons tous une mission ou une raison d’être sur cette terre. C’est pour ainsi dire la recherche de sa place dans la société dans laquelle nous évoluons, et la reconnaissance que nous pouvons en tirer. C’est le but intérieur du principe de l’égo.

 

  • Et enfin le quatrième but, qui n’est pas en soi-même un but à proprement parler, Moksha, qui peut se traduire par « libération ».

 

Alors que les autres buts sont une action motivée de soi, tournée vers l’extérieur, Moksha fait partie de notre nature véritable. C’est la recherche de la Vérité au travers de la connaissance qui peut nous amener à la liberté et à la maîtrise de la vie. C’est le but du principe de la raison (Buddhi).

Lorsque Kama, Artha et Dharma sont considérés comme une fin en soi, nous nous retrouvons dans une suite sans fin de mauvaises actions ou Karma, qui, à la longue conduisent à la maladie physique ou mentale.

  • La recherche de plaisir mène à la dissipation de notre vitalité.
  • La recherche de richesse mène à l’accumulation égoïste et à l’avidité.
  • La recherche d’un statut mène à la recherche de pouvoir et à la domination sur l’autre, et donc à terme à la violence.

 

Au contraire, ces trois buts de base doivent servir à notre recherche de la libération, qui n’est autre que mettre fin à la répétition incessante des joies et souffrances dont nous avons tous fait (ou faisons) l’expérience un jour ou l’autre.

Il est également bon de noter que lorsque votre but principal est la recherche de la libération ou Moksha, les trois autres buts, Kama (le plaisir), Artha (la richesse) et Dharma (la carrière) ne vous posent pas de difficultés (ou moins). Bien entendu, cela nécessité une grande sincérité et honnêteté envers soi-même. La clarté et le détachement que vous obtenez grâce à une pratique spirituelle quotidienne, vous permettent de mieux faire dans ces trois autres domaines de la vie. Vous sortez de l’ignorance, et comprenez que même gagner de l’argent doit se faire de façon totalement impersonnelle, c’est-à-dire non pas pour votre propre satisfaction mais pour un but spirituel.

L’Ayurvéda nous dit que la santé fait partie des actions justes qui se produisent lorsque nous apprenons à observer les choses telles qu'elles sont et que nous les utilisons selon leur potentiel. La prise de conscience des quatre buts de la vie et de la place qu’ils devraient tenir dans notre vie est un premier pas dans cette connaissance.

Mais nous pouvons également apprendre à nous observer nous, tels que nous sommes et commencer à vivre selon notre potentiel. C’est grâce à la science des cinq éléments que l’Ayurvéda nous permet de nous connaître nous-mêmes, dans notre nature.

Ces cinq éléments sont l’éther, l’air, le feu, l’eau et la terre. Nous avons là l’éventail complet de la création, permettant l’expression de toutes les idées et de leur manifestation. Par exemple, le feu manifeste l’idée de perception et l’eau l’idée de vie.

Les Rishis, les Grands Sages de l’Himalaya, de par l’observation de ces forces à l’œuvre dans la nature, sont parvenus à la connaissance, ou expérience directe devrais-je dire, des Doshas ou humeurs biologiques. Ces Doshas sont au nombre de trois. Ils ne sont autre que la combinaison des éléments entre eux afin de donner naissance au monde matériel et donc à notre corps, dans son aspect grossier et subtil.

L’éther et l’air se combinent afin de donner naissance à l’humeur biologique Vata.
Le feu et l’eau se combinent afin de donner naissance à l’humeur biologique Pitta.
L’eau et la terre se combinent afin de donner naissance à l’humeur biologique de Kapha.

Pour les reconnaître, il suffit simplement d’observer les qualités du vent pour Vata telles que le froid ou le sec, du feu pour Pitta (chaleur) et de l’eau pour Kapha (dense, froid). C‘est ce que les Grands Sages de l’Himalaya ont fait avant nous il y a des milliers d’années…

Ces humeurs biologiques donnent naissance à sept types de constitution :

  • Les types simples où une seule humeur est prédominante (Vata, Pitta ou Kapha)
  • Les types doubles où nous retrouvons une humeur prédominante suivie de près par une autre (Vata/Pitta, Vata/Kapha, Pitta/Kapha)
  • Et enfin les types triples – plus rares, où les trois humeurs sont égales (Vata/Pitta/Kapha)

 

Lors d’une consultation ayurvédique, au terme d’un questionnaire, de l’observation et du toucher tel que la prise du pouls, le thérapeute ayurvédique va pouvoir déterminer votre constitution ou Prakriti. Il va également voir s’il n’existe pas un déséquilibre au niveau de votre constitution, que nous appelons Vikriti, car Doshas (humeurs biologiques) en Sanskrit signifie également. « ce qui s’obscurcit ou s’abîme ».

De par notre alimentation, notre style de vie ou même de certaines émotions réprimées, un déséquilibre ou Vikriti peut s’installer au détriment de notre Prakriti. L’Ayurvéda vous propose donc des conseils de régime alimentaire et de style de vie adaptés à votre Vikriti à court terme, et à votre Prakriti à long terme. Les thérapies utilisées en Ayurvéda sont très vastes allant d’exercices spécifiques comme le Pranayama (exercices respiratoires) aux massages ayurvédiques, l’utilisation des couleurs, des pierres etc.
Mais toutes ces thérapies ont toutes un but ultime, celui de vous rapprocher de plus en plus de votre constitution de nature, de qui vous êtes physiquement, psychologiquement et spirituellement, pour retrouver une unité en vous-mêmes, avec vous-mêmes de façon durable!

Vous accédez à une connaissance de « soi » plus juste et comprenez, par exemple, pourquoi dans telle situation vous allez réagir d’une certaine façon plutôt qu’une autre.

L’Ayurvéda représente une aide appréciable dans une démarche de rencontre à soi, vers soi, pour que votre vie soit construction, évolution au lieu de dispersion et destruction.

Delphine GUINOT
http://shaktima-ayurveda.com

 

  
Rubriques
 

Accueil

Services
-Creéz votre page sur Naturosanté
- Les pages des membres de Naturosanté
- Annuaire des praticiens de médecines alternatives
- Archives lettre d'information
- Annoncer un stage

Boutiques
-Audiocaments en téléchargement
- Naturosanté Boutique

Infos
- Troubles de santé
- Alimentation
- Bien-être - Beauté
- Hygiène
- Psychologie
- Recettes diététiques
- Jardinage biologique
- Livres
- Livres audio
- Disques
- DVD
- Jeux

Chroniques
- Homeophyto.com
- Daniel André
- arc-energie - Michel
  Larroche

- Michele Freud
- Sylvie Mioso
- L'Ayurvda, L'Art d'Etre
D. S. GUINOT

- Lymphoénergie

Evènements
- Stages
- Salons, concerts, conférences, ateliers

Dossiers
Sujets d'actualité

Magazines
Magazines au numro

Echanges
- Coups de gueule
- Témoignages

Recherche:


Catégories
Naturosanté

 
 
 
 

Inscription dans l'annuaire des praticiens de médecines alternatives      Proposer un site

  Annoncer un stage     Annoncer un évènement     Liens     Nous contacter      Notice légale     Qui sommes-nous ?

Boutique bio    Annuaire    Infos    Recettes diététiques    Alimentation biologique    Médecines douces    Dossiers    Chroniques

Copyright © 2000-2017 Naturosanté

Treks dans le désert
Chambres d'hôtes Le Petit Marray

 
http://www.mairie-saintnazaire.fr/refonte/dev/ext/ http://metro-num.com/infolettre/e-mailing3.html http://acadpharm.org/prix/aff_searches.php http://www.acavi.fr/anglais/postuter-offre.php http://www.aeronet-referencement.fr/devis-valids.php http://monsieur-le-chien.fr/blog/cron.php http://www.arbitrage-maritime.org/fr/2_baremess.php http://blog.emarketing.fr/config/ http://www.dakhla-hotel-sahara.com/img/nav.html http://ville-orange.fr/swf/avis/ http://cfa-eve.fr/media/Effectifs.html