Naturosanté: le portail de la santé au naturel  
Le Portail de la Santé au Naturel
 
Pour recevoir gratuitement les nouvelles de Naturosanté, donnez votre adresse e-mail:   
 
Stages
 
Votre propre annonce de stage?
Cliquez ici
 
Produits
  Huile de son de riz Liporyz
Action jeunesse, contrôle du sucre, cholestérol sanguin, muscles, minceur....


Votre propre annonce de produit?
Cliquez ici


 
  

   Chroniques  La chronique d'arc-energie - Michel Larroche

L'énergétique dentaire dans le cadre de l'Analyse et Réinformation Cellulaire

Nous ne saurons trop saluer l’excellent article d’Estelle Vereeck "Barrages énergétiques d’origine dentaire" 1 ainsi que son livre Orthodontie - Halte au massacre 2.

Le thérapeute énergéticien, toutes techniques et spécialités confondues, se doit de penser en termes de barrages. De quoi s'agit-il exactement et que recouvre ce terme ?

Pour le comprendre de manière basique, imaginons un cours d'eau sur lequel nous interposons un barrage empêchant son écoulement. Il est bien évident que, tandis qu'en aval le lit sera à sec, l'amont connaîtra au contraire une pléthore (plénitude) qui peut entraîner un débordement inondant les structures voisines, bois, champs, prairies... et les lèse.

Extrapolons cette image à l'organisme vivant. Il n'est plus besoin d'énoncer ce que désormais tout le monde semble avoir compris et intégré : tout être vivant est un transformateur d'énergie entre ciel Yang et terre Yin, chacune de ces deux énergies - je préfère pour ma part le terme d'information - devant obligatoirement, pour parfaire ce processus, circuler. Tout arrêt de cette circulation entraîne automatiquement des dysfonctionnements physiques et/ou psychiques allant du simple mal-être à la lésion constituée, toutes les nuances intermédiaires (douleur, insuffisance fonctionnelle, maladie...) étant possibles.

Il est dès lors facile de visualiser ceci en établissant la comparaison avec l'image ci-dessus du cours d'eau. Le barrage peut être constitué par :

  • une lésion,
  • un blocage structurel (articulaire par exemple),
  • une dysfonction organique en hypo ou en hyper,
  • un blocage émotionnel entraînant celui d'un organe lui correspondant du fait des corrélations liées à l’information
  • une intoxication locale ou générale,
  • un corps étranger.

Une zone réflexe peut, au même titre qu'un organe, se comporter en barrage. Elles sont au nombre de huit :

  • la zone réflexe principale du pavillon de l'oreille externe, qu’en Analyse et Réinformation Cellulaire nous utilisons comme un tableau de bord général, qui rend compte non seulement des organes et fonctions de l'organisme, mais comporte également des points-maîtres indiquant le traitement spécifique d'autres zones réflexes

et sept zones réflexes plus ou moins spécialisées dans la gestion d'une grande fonction :

  • plantaire rendant compte des relations archétypales,
  • palmaire qui semble liée à la communication et à l'expression,
  • émonctoires gérant défenses et éliminations,
  • oeil ou Maître Sensoriel,
  • ligne des sons qui gère la perception du schéma corporel et de nos potentialités et capacités sur un plan plus psychique. Ici se placent la perception de la structuration de la personnalité et son corollaire obligé, l'affectif,
  • l'arcade dentaire que nous allons développer ci-dessous tout particulièrement.

Note : pour la question des latéralités d'énergie, sujet trop vaste pour être traité ici, nous renvoyons le lecteur à l'ouvrage … Et si mes cellules savaient apprendre ? 3.

La zone réflexe dentaire en Analyse et Réinformation Cellulaire

Nous avons parlé ci-dessus, dans la nomenclature générale des zones réflexes, de la ligne des sons, en mentionnant qu'elle est le réceptacle de toute l'information concernant la structure de notre personnalité, ses dons, potentiels, capacités, limites, toutes caractéristiques qui doivent être connues, acceptées et intégrées, sur le plan physique ou schéma corporel et le plan psychique ou affectif. En parler ne constitue pas une digression de notre sujet : il s'agit ici de l'information fixe et définitive de notre moi profond, la partie la plus vraie de notre personnalité de base.

Nous avons constaté à la pratique que la zone réflexe dentaire, de son côté, répond également à la personnalité de l'individu dans une complémentarité parfaite avec la ligne des sons. Mais autant cette dernière constitue un véritable catalogue de notre personnalité basique dans ce qu'on pourrait qualifier de fixité des informations, un référentiel immuable, autant les dents racontent notre évolution, ce que nous avons fait de cette information de base dans un contexte de relations à l'extérieur, à l'environnement physique, émotionnel, relationnel, familial, dans notre réaction aux événements... Notre personnalité bouge, nos dents le racontent en bougeant.

Méfaits d’une orthodontie pratiquée dans discernement

Sans entrer dans des détails qui sont plutôt du ressort du spécialiste, on imagine dès lors aisément les dégâts en profondeur que peut provoquer une orthodontie prétendant modeler l'arcade dentaire en clavier de piano standard, sachant qu'une zone réflexe quelle qu'elle soit, si elle est le reflet de la personne à toutes les échelles peut également renvoyer l'ascenseur ! En effet, tout stimulus sur une de ces structures envoie aux organes, aux systèmes, aux différentes couches de fonctionnement du psychisme un signal de correction d'autant plus efficace qu'il est itératif ou permanent. Le formatage standard en sourire hollywoodien entraîne à coup sûr et à l'identique le formatage de la personnalité, sans compter les blocages ostéoarticulaires et viscéraux qui résultent du verrouillage d'un ensemble qui devrait idéalement rester souple. Il serait donc peut-être adéquat de ne pratiquer les corrections orthodontiques que lorsqu'il y a véritable désordre altérant gravement l'articulé dentaire et la dynamique générale.

De même, et nous pensons que les dentistes énergéticiens manifesteront une opinion proche de la nôtre, il est à craindre que les extractions de prémolaires destinées à « faire la place » à des dents définitives trop serrées chez l'adolescent n'aient en aval de désagréables conséquences sur la structuration et l'affirmation de la personnalité de l'individu qui a subi cette manœuvre.

Autres barrages dentaires

On peut au demeurant en dire autant de tous les types de lésions destinées à « réparer » les dents, toutes dents confondues au demeurant, chacune entraînant les conséquences qui lui sont propres et risquant de grever le devenir de l'individu. Amalgames, couronnes, bridges, surocclusions, cicatrices, causes mécaniques, chimiques ou électrochimiques sont autant de points d'achoppement et de source de pathologies locales et à distance. Non seulement par les chaînes musculaires, ostéoarticulaires et des fascia mais aussi par la voie énergétique caractéristique de la zone réflexe.

Résumé non exhaustif des différentes causes des barrages dentaires selon le Docteur Estelle Vereeck:

- Causes structurelles ou mécaniques

  • dent en surocclusion (légèrement trop haute)
  • occlusion dentaire déséquilibrée (malocclusion)
  • dispositif immobilisant les dents (bridge, arc orthodontique, contention)

- Causes chimiques

  • dent dévitalisée obturée avec une pâte contenant un produit toxique (dérivés formolés, anti-inflammatoires, antibiotiques).
  • l'effet est majoré en cas de dépassement de la pâte car une irritation mécanique s'ajoute alors à l'effet chimique (épine irritative).

- Causes électrochimiques

Phénomène causé par le pluri-métallisme qui génère des courants électriques perturbateurs:

  • obturation en métal (amalgame dentaire ou plombage)
  • prothèses en métal (couronne, bridge, stellite)
  • implant en titane

Note: en prévention, les produits et matériaux employés en dentisterie doivent être choisis avec le plus grand soin parmi les plus biocompatibles (voir à ce sujet: Le Pratikadent, d'Estelle Vereeck, aux éditions Luigi Castelli).

- Cicatrice d'extraction

Défaut de cicatrisation qui empêche l'énergie de circuler dans la zone opérée. Induit par la technique opératoire :

  • traumatisme (échauffement osseux)
  • emploi d'un anesthésique avec vasoconstricteur (effet de sidération des tissus)

- Blocage émotionnel

Il sous-tend tout blocage énergétique et l'entretient, ce qui conduit à terme à la manifestation de la lésion (abcès, granulome, kyste, rejet d'implant, etc.). En l’absence d'un travail de prise de conscience et de libération spécifique impliquant la reconnaissance de l'émotion bloquée, le blocage perdure, même une fois la dent extraite, car il est inscrit dans la matrice osseuse.

L'étude de cette zone est une mine de renseignements que nous ne saurions trop encourager les thérapeutes à explorer, toutes spécialités confondues.

Le Système Cible-Source

Insistons sur un point extrêmement important, incontournable dans la technique d'Analyse et Réinformation Cellulaire et ce, à tous les niveaux, que l'on s'adresse à des structures comme les chakras, les méridiens, les zones réflexes ou, à un niveau plus basique, aux systèmes organiques : le Système Cible-Source, primordial en ce qui concerne les dents.

Toutes nos structures sont alimentées par des fréquences constituant leur carburant physiologique. Elles sont au nombre de douze, chacune étant l'onde porteuse d'un type d'information spécifique, exemple : fréquence 1, systèmes d'adaptation instantanée aux circonstances exceptionnelles, dont le défaut entraîne le stress ; fréquence 2, image psychocorporelle de soi, affectif ; fréquence 4, gestion et contrôle des émotions ; fréquence 8, contrôle du métabolisme...

Tout système quel qu'il soit est composé de douze éléments. Chacun d'eux fonctionne grâce à une des douze fréquences qui est son carburant physiologique spécifique. La personne en mal-être ou maladie dysfonctionne en « noyant » littéralement l'organisme sous une hyperproduction de la fréquence correspondant au domaine de fragilité : toute personne, par exemple, ayant subi un choc émotionnel déstabilisant noie son organisme sous une vague de fréquence 4, alors que si c'est le métabolisme qui, pour une raison quelconque, s'est déréglé, c'est la fréquence 8 qui envahit tout...

Ceci signifie en clair que de nombreuses structures ne pourront plus utiliser leur fréquence propre mais sont « parasitées » par la fréquence en hyperproduction. Elles ne peuvent de ce fait plus fonctionner correctement, exactement comme un véhicule à essence s'avère incapable d'utiliser du carburant diesel. L'organe ainsi atteint connaît alors des troubles pouvant aller du simple dysfonctionnement à la lésion caractérisée.

Sans entrer dans des détails techniques ne pouvant intéresser que le spécialiste, il faut savoir simplement qu'il existe alors dans le système atteint un « organe-source » hyperproduisant sa fréquence et infestant un ou plusieurs « organes-cibles » qui manifestent des pathologies cliniquement diagnosticables. Le but de l'énergéticien n'est pas d'établir des diagnostics médicaux mais de remonter en amont de la pathologie visible, à la cause, à l'organe-source dont le traitement bien appliqué résout dans la plupart des cas les conséquences pathologiques encore réversibles.

Traitement

Il est important de bien comprendre que ce n'est jamais l'organe source qui entre en dysfonctionnement ou lésion mais toujours l'organe-cible. Dans le cadre de l'énergétique dentaire, il est donc évident que toute lésion, par exemple une carie, se situe sur une dent-cible. Celle-ci est du ressort des techniques réparatrices de chirurgie dentaire. Mais si l'on veut éviter toute récidive ou évolution de la pathologie, il est indispensable, grâce aux investigations permises par le système de fréquences, de localiser la dent-source et d'effectuer le traitement énergétique adéquat.

C'est ainsi que sur la zone réflexe dentaire peut s'exécuter un travail à plusieurs échelles :

  • locale avec le traitement des lésions constituées, carie, pathologie du parodonte,
  • générale avec la régularisation énergétique de la zone réflexe et, par voie de conséquence, des organes en rapport avec les éléments traités,
  • globale avec la grande fonction contrôlée par cette zone réflexe, dans le cas des dents la flexibilité et la souplesse d'adaptation de la personnalité,
  • générale encore avec le symbolisme s'attachant aux dents traitées et en particulier la dent-source, qui ouvre une porte sur le psychisme inconscient et les mémoires pathogènes qui y sont enfouies.

Le praticien d'Analyse et Réinformation Cellulaire devra avant toutes choses s'attacher à posséder à tout le moins une connaissance basique de l'arcade dentaire, les soins de dentisterie restant réservés aux personnes qualifiées.

Mais il est pour lui incontournable de pouvoir utiliser une connaissance théorique pointue de l'énergétique dentaire afin de savoir exactement à quoi il s'attaque. Les traitements qu'il effectue sur cette zone réflexe se situent dans une approche globale comportant l'utilisation d'autres zones réflexes et dépassant très largement le cadre que nous venons d'aborder.

Il n'en demeure pas moins qu'il doit, en toutes circonstances, garder la simplicité et l'humilité d'adresser dès que nécessaire son patient au seul spécialiste qui puisse explorer en profondeur et effectuer des soins spécifiques dans ce domaine extrêmement délicat : l'énergéticien dentaire.

Michel LARROCHE
Docteur en médecine

_________________________

1lire l’article sur le site http://www.holodent.com/(lien direct: http://www.holodent.com/article-15738865.html)

2Estelle Vereeck, Orthodontie – Halte au massacre. Editions Luigi Castelli.

3Michel Larroche, ...et si mes cellules savaient apprendre ? Guy Trédaniel Éditeur.

_________________________

http://www.arc-energie.com/

http://www.holodent.com/

  
Rubriques
 

Accueil

Services
-Creéz votre page sur Naturosanté
- Les pages des membres de Naturosanté
- Annuaire des praticiens de médecines alternatives
- Archives lettre d'information
- Annoncer un stage

Boutiques
-Audiocaments en téléchargement
- Naturosanté Boutique

Infos
- Troubles de santé
- Alimentation
- Bien-être - Beauté
- Hygiène
- Psychologie
- Recettes diététiques
- Jardinage biologique
- Livres
- Livres audio
- Disques
- DVD
- Jeux

Chroniques
- Homeophyto.com
- Daniel André
- arc-energie - Michel
  Larroche

- Michele Freud
- Sylvie Mioso
- L'Ayurvda, L'Art d'Etre
D. S. GUINOT

- Lymphoénergie

Evènements
- Stages
- Salons, concerts, conférences, ateliers

Dossiers
Sujets d'actualité

Magazines
Magazines au numro

Echanges
- Coups de gueule
- Témoignages

Recherche:


Catégories
Naturosanté

 
 
 
 

Inscription dans l'annuaire des praticiens de médecines alternatives      Proposer un site

  Annoncer un stage     Annoncer un évènement     Liens     Nous contacter      Notice légale     Qui sommes-nous ?

Boutique bio    Annuaire    Infos    Recettes diététiques    Alimentation biologique    Médecines douces    Dossiers    Chroniques

Copyright © 2000-2017 Naturosanté

Treks dans le désert
Chambres d'hôtes Le Petit Marray

 
http://www.mairie-saintnazaire.fr/refonte/dev/ext/ http://metro-num.com/infolettre/e-mailing3.html http://acadpharm.org/prix/aff_searches.php http://www.acavi.fr/anglais/postuter-offre.php http://www.aeronet-referencement.fr/devis-valids.php http://monsieur-le-chien.fr/blog/cron.php http://www.arbitrage-maritime.org/fr/2_baremess.php http://blog.emarketing.fr/config/ http://www.dakhla-hotel-sahara.com/img/nav.html http://ville-orange.fr/swf/avis/ http://cfa-eve.fr/media/Effectifs.html