Naturosanté: le portail de la santé au naturel  
Le Portail de la Santé au Naturel
 
Pour recevoir gratuitement les nouvelles de Naturosanté, donnez votre adresse e-mail:   
 
Produits
  Huile de son de riz Liporyz
Action jeunesse, contrôle du sucre, cholestérol sanguin, muscles, minceur....


Votre propre annonce de produit?
Cliquez ici


 
  

   Chroniques  La chronique d'arc-energie - Michel Larroche

Zis iz not serious! – Traduction: Ce n’est pas Sirius … Toto, surveille ton langage !

Je ne suis pas doué pour les langues.

Et pourtant, je vais m'y mettre. Bien obligé. Je me demande en effet quelle langue il faut parler en France pour ne pas tomber sous le couperet des interprètes en tout genre. Dans ce pays, on ne crée plus, on interprète. À tout bout de champ et dans tous les domaines.

Regardez en politique : nous avons pour la première fois de notre histoire des gouvernants qui appellent un chat un chat et ne reculent pas devant des mots forts, à la limite gros, afin de mettre les points sur les i. Les adversaires politiques interprètent pour en dévier le sens et si possible le retourner, pan sur le bec. Les journalistes, jamais en reste pour transformer une chose intelligente en connerie ou une information précise en supputations au flou artistique, interprètent le mot d'origine, le commentaire vicelard de l'opposant, l'interprétation du confrère de même couleur politique et celle du confrère qu'ils voudraient bien étriper. Le public interprète tous les éléments à perte de vue, ce qui n'est pas fait pour arranger les choses et favoriser la clarté, mais va engendrer autant d'opinions confuses que de têtes obtuses. Et c'est encore pire quand les ministres interprètent les mots du président.

Et on s'étonne qu'il y ait des guerres.

Alors quand il y a des intérêts de pognon ou de pouvoir en jeu c'est carrément la géhenne.

Si vous y rajoutez la pincée de haine ordinaire qui fait la toile de fond dans le domaine de la santé et de ses différentes déclinaisons et tendances, vous êtes mal barrés mes petits chéris. Toto, apprends à parler correctement s'il te plaît !

Je pratique une technique qui utilise des tests. Qu'ils aient été calculés mathématiquement pour capter des fréquences précises ne change rien à la règle du jeu. J'ai à coeur d'expliquer avec la plus grande précision possible et dans un langage simple afin d'éviter tout malentendu leurs applications respectives et le mécanisme sous-jacent de leur utilisation. En français, ma langue et, dans la plupart des cas, celle de mes élèves. Quand ce n'est pas le cas, je m'assure qu'il n'y a pas eu d'erreur de traduction. Je suis forcé de constater que les anglophones, hispanophones, germanophones et autres ressortissants de pays voisins et néanmoins amis (là, ils ont franchement du mérite !) pigent au quart de tour et restituent dans leur langue l'essence même de l'explication que j'ai voulu fournir. Les Français interprètent et transforment mon discours en boudin purée. Les concurrents s'en emparent, interprètent et le transforment en boudin pudding. Carrément à l’anglaise. Je vous épargne de parler du mauvais goût. It is absolutely dégueulasse. Ceux qui entendent ce discours interprètent et en font un galimatias qui n'a plus qu'un très lointain rapport avec la réalité des faits. Une minorité d'activistes secticides spécialistes du délire interprétatif en font un développement schizophrénique paranoïde.

En France. Jamais à l'étranger. Le délire interprétatif serait-il une question de culture ? Encore que cette dernière, dans notre cher pays, est tellement mal en point qu'on a été obligé de créer un ministère pour lui faire le bouche-à-bouche, c'est dire si ça va mal. Au point que nous avons été obligés, pendant toute une période, de raconter des histoires belges pour nous donner l'illusion d'avoir un intellect.

Je pense que le français manque de précision. Allez, vite, les langues étrangères !

Ich denke, es ist besser, wenn ich Deutsch spreche. Immerhin hab’ ich ’nen Hund, der ist mir ans Herz gewachsen, und der bellt auch. Wenn er laut genug bellt, machen die Franzosen bestimmt mit. Die sind das gewohnt. Traduction : Je sens que je vais me mettre à l'allemand. Après tout, j'adore mon chien et il aboie. Si j'aboie bien, les Français collaboreront. Ils ont l'habitude.

Revenons à nos moutons, c'est-à-dire mes tests. Après tout, nous ne sommes pas là pour faire un cours de psycholinguistique.

J'ai donc des tests. Ils sont on ne peut plus sérieux, mais présentent un grave défaut : à l'oeil nu, il est impossible de les distinguer les uns des autres. J'ai donc dû, pour les identifier, leur coller des étiquettes. C'est bien naturel, on fait ça dans tous les supermarchés pour différencier les improbables pâtées proposées aux consommateurs, parmi lesquelles il est impossible d'identifier le poisson, le cochon ou le fromage mou, en attendant que la pénurie que je sens se pointer à vitesse V nous oblige tous à bouffer le même brouet comme dans le film Soleil Vert, où ce brave Edward G. Robinson finit en Blédine premier âge.

In the meantime, we can go on eating the kind of stuff that looks all the same and makes you sick just thinking of it, kind of Mac Doshit or I don’t remember the name. It was something like that. Traduction : En attendant, nous avons toujours la possibilité d'aller consommer des bouffes improbables qui se ressemblent toutes et font attraper des boutons à Jean-Pierre Coffe dans ces charmants petits restaurants qui s'appellent « Mes Couilles Mickey », ou « Ma Queue Donald », je ne me rappelle plus.

Vous dites ? Ah oui ! Mes tests ! Ils ont donc des étiquettes d'identification. Celles-ci ont une histoire chaotique. Après les premiers essais et l’identification de leur fonction exacte, ce repère visuel devenait extrêmement urgent et indispensable. Comment faire lorsqu'on ne dispose que du dimanche pour effectuer cette opération et que, de ce fait, toutes les boutiques sont fermées et qu'on n'a pas prévu assez de types d'étiquettes différentes ?

Eh bien, on se débrouille avec les moyens du bord, mon bon !

Pour les tests de base, un seul type d'étiquettes rondes en quatre couleurs différentes suffisait amplement. Mais que faire lorsqu'il faut impérativement identifier plusieurs dizaines d’éléments aussi précis que différents et que le matériel ne comporte plus que de minuscules étiquettes du calibre d'un spaghetti de contrebande se déclinant en six couleurs, blanc, marron, rouge, vert, jaune et bleu ?

C'est ainsi que je me trouvai un jour contraint d'aligner, sur l’un des tests d’importance primordiale, des étiquettes des quatre dernières couleurs. C'était joli. Visuellement très repérable. Et poétique en plus, puisque ça ressemblait à un arc-en-ciel. Josée, mon assistante de l'époque, s'exclama avec son délicieux accent québécois : « Oh ! Regarde, c'est le fun, on dirait un arc-in-ciael ! ». La dénomination fut adoptée. Depuis, nous l'appelons tous l'arc-en-ciel. Pourquoi pas après tout ? Ça ne fait de mal à personne et ne modifie aucunement sa fonction réelle.

Ça fait peut-être un peu mysticoésopété.

Pour rester dans le domaine du gag sympa, le test suivant manquait aussi cruellement d'une étiquette spécifique. Je repris donc dans les étiquettes « spaghetti de contrebande » ce qu'il me fallait pour faire un joli identifiant en forme d'astérisque. Le système D a ceci de sympathique qu'il est l'illustration même du provisoire qui dure. Les élèves ne s'y trompèrent pas, la mode était à Astérisque le Gaulois. Le test fut donc appelé le Gaulois. Astérisques et périls, Toto, quand on veut faire de fines astuces il faut assumer.

Ça ne faisait pas, mais alors pas du tout sérieux.

J'aggravai vite mon cas. Il est bien connu depuis Goscinny et Uderzo que pour un Gaulois il faut dix Romains. Je trouvai donc le moyen, afin de les différencier des fréquences courantes dans les quatre plans physique, émotionnel, mental et inconscient, de numéroter les systèmes de défense en chiffres romains.

Déjà, pour l'oreille non avertie, cette technique d'un sérieux sinistre tournait à la pochade.

Ceci, au demeurant, n'avait pas l'air d'affecter outre mesure les invités qui se faisaient traiter en démonstration devant les étudiants. Eux, ce qu'ils demandent, c'est de sortir soulagés ou à tout le moins en sachant exactement où ils en sont et pourquoi ils sont patraques. L'indispensable jargon évitant de devoir user sa salive en explications à n'en plus finir, et qui constitue, ce me semble, une caractéristique inhérente à toutes les professions, leur passe quarante kilomètres au-dessus de la tête. Alors, être guéri par des Gaulois, des Romains ou de la médecine chinoise, ils s'en tapent le coquillard avec une sérénité angélique. Aussi bien aurais-je pu appeler mes tests Mickey, Dingo ou Donald, ou encore Tintin, Haddock et Milou, que nous n'en avions ni les uns ni les autres quoi que ce soit à cirer, l'important étant le résultat. Puis-je me permettre de rappeler qu'un des premiers satellites envoyés dans l'espace par la France était monté sur un ressort et fut surnommé de ce fait Zébulon par les gens extrêmement sérieux que sont les astrophysiciens et techniciens de l'Aérospatiale?

S'il n'y avait que les patients, ce métier de thérapeute serait un paradis. Mais il y a malheureusement un phénomène qui existe, certes, dans toutes les professions mais particulièrement dans celle-ci qui veut qu'on soit en permanence morpionné par ceux qui ne se sentent exister qu'en étant contre tout ce qui est pour et pour tout ce qui est contre.

Ils ont une caractéristique qui me ferait sourire si elle n'était pas une perte de temps, d'énergie et, en ce qui me concerne, de patience : ils ergotent à perte de vue sur un mot ou l'emplacement d'une virgule de la manière la plus tordue, à tout propos et hors de propos, pinailler sur les significations réelles ou supposées, prévues ou non au programme, tournant autour du pot tout en contournant nos explications afin de les détourner pour nous les retourner sur le nez. Dans l'unique but de nous planter devant tout le monde, car ils sont là pour ça.

Alors quand, en plus, la politique, le fric et la manipulation économique des fanatismes et autres peurs archaïques bien de chez nous et de notre époque s'en mêlent, que le moindre terme d'allure un peu ésotérique se met de la partie, je vous laisse à penser le résultat, et le discours qu'il faut développer dans cette langue où le moindre mot semble vouloir tout dire, son contraire et jamais ce que l'on voulait exprimer au départ. Plus tu expliques, plus tu te plantes. Tienes interés por ponerte a trabajar en seguida el idioma espan?ol si quieres ser entiendido por los Francès. Traduction : Tu as intérêt à te mettre d'urgence à l'espagnol tu veux être compris par les Français.

Il existe, il est vrai, des personnes qui prétendent avoir un accès direct au champ d'information universelle appelé aussi champ Akashique. Certains travaillent avec les anges, d'autres avec des «entités » qui ne sont manipulables, disent-ils, que lorsqu'on a effectué un travail personnel d'une grande profondeur et accepté sa vie, son passé et son héritage familial jusqu'au bout en ne laissant en nous aucune émotion non sublimée. Autrement dit et lu entre les lignes, ils ont tout compris et sont supérieurs à tout le monde. Les plus éloignés de nous, pauvres inconscients proches de la bête primitive, ont des guides spirituels qui agissent à travers eux, simple canal. Ils en ont de la chance ! Si j'avais eu le bonheur d'être ainsi fait, je ne me serais pas crevé pendant trente ans de ma vie à mettre au point des astuces dont personne n'a rien à foutre!

Le problème étant qu'ils sont tellement au-dessus de nous que notre langage de primates leur devient totalement inaccessible, et en particulier ces petits traits d'humour gaga qui sont à la base du jargon et des dénominations dont je parlais ci-dessus. Sauf, peut-être, si tu leur dis : « Можно лй мне щото сказатй?» Ils risquent de vous répondre : « Нет! Нельзя! » Là, on aura tout compris, et débrouillez-vous pour la traduction. Comment ? Ce n'est pas juste ? Bon, allez : « Je peux dire quelque chose ? » - « Non ! Ta gueule ! ».

Toto ! Pas de vilains mots dans une publication sérieuse !

Et ceci m'a procuré un gag dont je ris encore, ce qui prouve que j'ai gardé un gros côté enfantin puisqu’un rien m'amuse. Je vous le partage.

À court d'étiquettes... Encore ! Décidément ce type est sous-équipé, imprévoyant et carrément bordélique ! À court d'étiquettes, disais-je, il me fallait trouver un visuel caractéristique et suffisamment visible pour ma vue de presbyte, afin de caractériser trois nouveaux tests me permettant de déterminer si la personne examinée trimbale ou non du transgénérationnel. Or je revendique le droit de mettre les figures et décorations que je veux où je veux sur mon matériel du moment qu'elles me plaisent et que je les trouve jolies. Mon choix se porta sur le tryskell, ce symbole celte que les compagnons tailleurs de pierre ont subrepticement glissé dans la décoration de nos cathédrales afin d'amplifier le flux d'énergie indispensable à ces lieux sacrés. C'est joli, élégant, ça fait bien sur une étiquette. Voilà-t-il pas qu’une psy spécialisée en tant que « passeuse d'âme », ce qui la place de toute évidence à une échelle infiniment supérieure à la mienne et à un niveau de compréhension que je ne peux en aucun cas, moi vermisseau, espérer atteindre un jour, en a fait tout un plat et a semé la confusion mentale la plus totale chez un de mes élèves. Il s'est mis tout à coup à nous parler d'entités passant de l'un à l'autre et de jeux avec des forces qui nous dépassent.

Pour une étiquette...

Entre un qui a manifestement tout compris et une psy malade mentale comme il n'y en a que trop, le métier devient très dur.

Alors qu'il me semble bien avoir expliqué que les étiquettes, figurines, symboles, astérisques, oreilles de Mickey, tryskell ou tout simplement chiffres arabes ou romains ne sont là que comme identifiants au même titre que les moches symboles et autres panneaux de signalisation de nos bords de routes destinés au respect strict du code. Mais je l'ai expliqué en français. Tout s'explique, même l'inexplicable. Hélas, tout s'interprète aussi...

Toto, surveille tes symboles !

C'est décidé, je me mets aux langues étrangères, je serais mieux compris. Alors, lisez bien ce qui suit, je ne le répéterai pas.

I have vierundsechzig tests correspondientes to the DNA codons. Sie haben the uncomparable ventaja to create eine Resonanz in between las situaciones vécues sowie las posibilidades di resoluzione. People who possess una cultura vera denken sofort an the correspondence wiz ze hexagrammes des Yi King. Es wäre certainly better gewesen, bautizarlos «Sirius» instead of DNA, pero miedo to be taken for einen Verrückten quien visita los E.T., oder auch Saggittario o Capricornio, aber ich hatte fuuuurrrrcchhtbare Angst, de ser considered as un astrologo pazzo. Really, das stimmt, madre de Dios, das wirkt really not very ernsthaft, tout ça.Traduction: Je possède soixante-quatre tests correspondant aux codons de l'ADN. Ils présentent l'avantage inestimable de mettre en résonance des situations vécues ainsi que leurs possibilités de résolution. Les gens détenteurs d'une vraie culture pensent tout de suite à la correspondance avec les hexagrammes du Yi King. J'aurais beaucoup mieux fait, au lieu de les baptiser « ADN », de les appeler Sirius - mais j'ai eu peur de passer pour un allumé qui visite les extraterrestres -, ou Sagittaire ou Capricorne - mais j'ai eu très très très très peur qu'on me prenne pour un astrologue. C'est vrai quoi, à la fin, ça fait pas sérieux tout ça.

Traduttore, traditore! ( Proverbe italien )

Je continue en bon français au risque de ne pas être compris, mais franchement, les langues étrangères me barbent. Donc: je les ai baptisés ADN, puisque c'est exactement à cela qu'ils correspondent. Et là, j'ai beau me casser le postérieur à expliquer, verbalement, par écrit, par des discours, par des articles, au téléphone par l'intermédiaire de ma collaboratrice, par Internet, par le dessin, par les astuces, par la colère, par l'humour dont je commence au demeurant à manquer, que je ne fais pas partie de tous ces gens immensément supérieurs techniquement qui reprogramment l'ADN, que je ne fais pas de la « reprogrammation » cellulaire, ce qui ne veut strictement rien dire mais est à la mode actuellement, il ne se passe pas de jour sans que nous soyons emmerdés au téléphone par des personnes qui nous demandent si notre technique a le pouvoir de programmer chez quelqu'un quelque chose de bien précis permettant de l'envoyer dans ce que l'on estime être sa voie. Autrement dit de le manipuler à volonté.

Je vais m'inscrire tout de suite au cours d'espéranto.

Прощай !

Michel Larroche

http://www.larrochederange.com/

http://www.arc-energie.com/

  
Rubriques
 

Accueil

Services
-Creéz votre page sur Naturosanté
- Les pages des membres de Naturosanté
- Annuaire des praticiens de médecines alternatives
- Archives lettre d'information
- Annoncer un stage

Boutiques
-Audiocaments en téléchargement
- Naturosanté Boutique

Infos
- Troubles de santé
- Alimentation
- Bien-être - Beauté
- Hygiène
- Psychologie
- Recettes diététiques
- Jardinage biologique
- Livres
- Livres audio
- Disques
- DVD
- Jeux

Chroniques
- Homeophyto.com
- Daniel André
- arc-energie - Michel
  Larroche

- Michele Freud
- Sylvie Mioso
- L'Ayurvda, L'Art d'Etre
D. S. GUINOT

- Lymphoénergie

Evènements
- Stages
- Salons, concerts, conférences, ateliers

Dossiers
Sujets d'actualité

Magazines
Magazines au numro

Echanges
- Coups de gueule
- Témoignages

Recherche:


Catégories
Naturosanté

 
 
 
 

Inscription dans l'annuaire des praticiens de médecines alternatives      Proposer un site

  Annoncer un stage     Annoncer un évènement     Liens     Nous contacter      Notice légale     Qui sommes-nous ?

Boutique bio    Annuaire    Infos    Recettes diététiques    Alimentation biologique    Médecines douces    Dossiers    Chroniques

Copyright © 2000-2017 Naturosanté

Treks dans le désert
Chambres d'hôtes Le Petit Marray

 
http://www.mairie-saintnazaire.fr/refonte/dev/ext/ http://metro-num.com/infolettre/e-mailing3.html http://acadpharm.org/prix/aff_searches.php http://www.acavi.fr/anglais/postuter-offre.php http://www.aeronet-referencement.fr/devis-valids.php http://monsieur-le-chien.fr/blog/cron.php http://www.arbitrage-maritime.org/fr/2_baremess.php http://blog.emarketing.fr/config/ http://www.dakhla-hotel-sahara.com/img/nav.html http://ville-orange.fr/swf/avis/ http://cfa-eve.fr/media/Effectifs.html